14/10/2013

Tentative de reformulation de la théorie (marxienne) de la valeur



Avertissement : Il ne s'agit point du tout ici de présenter une nouvelle théorie de la valeur ou d'améliorer la théorie de la valeur de Karl Marx, mais uniquement de proposer une présentation (reformulation) de la théorie (marxienne) de la valeur.

1. Marx adopte une position humaniste consistant à mettre l'être humain au centre de toutes les préoccupations (prémisse éthique).
Ce qui compte c'est l'être humain, et tout ce qui n'est pas humain ne compte d'abord que par rapport à l'être humain.
L'intérêt de Marx se porte donc sur l'action humaine, car la vie peut être réduite à une somme d'actions humaines (étant entendu que nous donnons un sens très large au mot « action humaine »).
L'intérêt pour la vie des êtres humains (et donc pour leurs actions) découle que sans la vie (sans l'existence), il ne saurait y avoir d'être humain, ce qui n'est pas acceptable pour Marx, puisque sa prémisse éthique est humaniste.

2. Il découle de 1. que nous devons évaluer le monde (la valeur du monde) en fonction de l'action humaine (puisque l'action humaine est le critère de valeur déterminant).

3. L'action humaine a une quantité et une qualité.
La quantité d'une action humaine est sa durée (temps).
La qualité d'une action humaine est individuelle (effort investi dans l'action, conditions de santé individuelles permettant la réalisation de l'action, humeur influant sur l'état d'esprit dans lequel est réalisée l'action humaine, etc.) et en même temps collective ou sociale (culture, niveau de développement économique, environnement, type de société, etc.).

4. L'action humaine a une valeur. Cette valeur est objectivement déterminable.
La valeur d'une action humaine est déterminée par sa quantité et sa qualité.
La valeur d'une action humaine est donc théoriquement quantifiable, mais seul un être omniscient pourrait quantifier cette valeur de manière totalement juste. Il découle de cela que pratiquement, on ne peut que tendre à une approximation de la valeur d'une action humaine (objectivité théorique versus calcul approximatif pratique). La valeur de cette approximation dépend de la connaissance que l'on a des facteurs déterminants la valeur de l'action humaine étudiée (et cette connaissance découle de notre propre degré de compétence à appréhender ces facteurs).

5. Le produit de l'action humaine a une valeur. La valeur du produit de l'action humaine est subjective et objective.
La valeur objective du produit de l'action humaine est déterminée par la quantité d'action humaine nécessaire à la production de ce produit et par la qualité de cette action humaine.
La valeur subjective du produit de l'action humaine est valeur d'usage, ou autrement dit la valeur subjective que l'on donne à ce produit est déterminée par l'utilité qu'il a pour nous à réaliser quelque chose.
La valeur subjective du produit de l'action humaine est aussi valeur d'échange, ou autrement dit la valeur subjective que l'on donne à ce produit détermine le prix que l'on est prêt à payer pour le donner à autrui (et vice-versa en sens inverse).



12:24 Publié dans Théorie de la valeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg