19/03/2012

Assemblée Annuelle de la JSS : retour aux sources de la social-démocratie

Assemblée Annuelle de la JSS : retour aux sources de la social-démocratie

Durant le weekend du 17 et 18 mars s'est tenue l'Assemblée Annuelle de la Jeunesse Socialiste Suisse qui a réuni 300 Jeunes Socialistes de tous les cantons.

Le samedi, nous avons débattu pendant 6h30 (et 169 amendements) d'un nouveau document de fond pour notre parti.
Ce document, que j'avais présenté précédemment sous le nom de Démocratie Radicale, a été rebaptisé Démocratie Socialiste.

Ce texte présente la tendance idéologique de la JSS qui consiste à marier réformisme radical démocratique et socialisme.

Concrètement, l'objectif est de démocratiser radicalement la société, la politique, et l'économie, afin de dépasser le capitalisme.
Il s'agit clairement d'un projet de société d'orientation marxiste réformiste, rappelant parfaitement les premiers courants idéologiques de la social-démocratie (ou du socialisme démocratique).
On y trouve notamment, en ce qui concerne l'axe socio-économique, la socialisation des moyens de production, l'abolition du salariat, et l'autogestion dans l'organisation du travail.

Qu'est ce qui nous différencie alors de l'extrême gauche réformiste ?

Principalement le fait que nous avons une grande conscience du rapport de force politique et économique qui prévaut en Suisse aujourd'hui.
Cette conscience des rapports de force nous pousse à ne pas nous enfermer sur nous-mêmes dans un sectarisme improductif, mais à développer un certain, et pertinent, pragmatisme (une forme d'aptitude au compromis intelligent).

Ainsi, la JS manie d'une main une radicalité idéologique qui lui permet de réellement penser différemment la société de manière systémique, et de l'autre, elle déploie une activité politique efficace et pragmatique, adaptée et adaptable à la situation contemporaine helvétique.

A la Jeunesse Socialiste Genevoise, nous souhaitons suivre l'exemple de cette performance de la JSS, en développant, en sus de notre activisme politique habituel, un manifeste qui nous permettra de présenter notre vision de la société et du socialisme démocratique.

Réjouissons-nous en tout cas de cette belle et ambitieuse concrétisation théorique par la JSS, de la volonté du PS de dépasser le capitalisme.

js.jpg

 

 

13/03/2012

News socialistes

News socialistes


Je sais, je ne publie plus beaucoup ces temps-ci.
Un peu par manque de temps, et un peu par manque d'inspiration.
Alors, pour changer un peu de mes réflexions sur les idéologies, je vous fais un petit tour de ces derniers et prochains jours en ce qui concerne mon engagement socialiste.


Cercle Gramsci

Ce dimanche 4 mars, la première rencontre (post-fondation) du cercle a réuni une dizaine de personnes (comme lors de la réunion de fondation) autour d'une discussion riche en débats pluralistes et en échanges constructifs sur la critique du capitalisme.
Cette première discussion est fondamentale, car elle permet de jeter les bases de notre travail de recherche et de prospection idéologique.
En effet, toute théorisation du dépassement du capitalisme commence par une définition large et détaillé de ce mode d'organisation et de production, ainsi que par une critique fournie et approfondie des mécanismes et des tribulations empiriques de ce modèle de société.

Notre cercle se réunira à nouveau le dimanche 18 mars.
Nous y poursuivrons notre critique collective du capitalisme.


Assemblée annuelle de la Jeunesse Socialiste Genevoise

Demain soir se tiendra l'assemblée annuelle de la Jeunesse Socialiste Genevoise.

Ce sera notamment l'occasion de dire au revoir et de féliciter notre co-président Romain de Sainte-Marie, étant donné que ce dernier va quitter la présidence de la JSG pour celle du PSG.

Nous ferons en outre le point sur nos activités passées, présentes, et futures.


Club Socialiste Genevois des Arts Martiaux

Le mardi 20 mars, la JSG lancera son Club Socialiste Genevois des Arts Martiaux.


La création de ce club s'inscrit dans l'idée de développer des activités interactives entre membres du parti, tout comme les anciens mouvements ouvriers organisaient autrefois moult activités entre leurs membres.

Le Club Socialiste Genevois des Arts Martiaux organisera chaque semaine, au Temple des Pâquis, des rencontres inter-martiales autogérées ouvertes aux pratiquants adhérant aux idéaux socialistes.


Assemblée annuelle de la Jeunesse Socialiste Suisse

Ce weekend, nous nous rendrons à Berne pour participer à l'assemblée annuelle de la Jeunesse Socialiste Suisse.

Le très intéressant et enthousiasmant document « Démocratie Radicale » y sera notamment discuté.

http://adrienfaure.blog.tdg.ch/archive/2012/02/27/la-demo...

Pour rappel, ce dernier prévoit (dans sa version actuelle) la socialisation des moyens de production, l'abolition du salariat, et l'autogestion dans l'organisation du travail.
Bref, le dépassement du capitalisme.

A suivre.

22:19 Publié dans News socialistes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cercle gramsci, jss, jsg, démocratie radicale, news, arts martiaux, club | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

27/02/2012

La Démocratie Radicale de la Jeunesse Socialiste Suisse

La Démocratie Radicale de la Jeunesse Socialiste Suisse

Lors de son dernier grand congrès, le Parti Socialiste Suisse s'est engagé à dépasser le capitalisme.
Aujourd'hui, la Jeunesse Socialiste Suisse propose dans son dernier document (encore en discussion), Démocratie Radicale, tout une articulation politique d'un projet de société post-capitaliste, véritablement socialiste.

http://radikaledemokratie.ch/?page_id=7&lang=fr

Je me contenterais ici de citer un extrait sur les aspects socio-économiques les plus essentiels.

« Une alternative à l’actuelle répartition des ressources serait que les ressources matérielles appartiennent à l’Etat démocratique, de manière à ce que toutes et tous puissent décider de leur gestion. Une autre possibilité consisterait en une forme de coopérative, au sein de laquelle tous les membres auraient accès aux ressources et pourraient participer aux décisions quant à leur utilisation. Nous revendiquons une voie à mi-chemin entre les organisations étatiques et coopératives. Pour certains biens, il serait sensé que l’Etat démocratique puisse décider de leur gestion et utilisation. Ceci concerne principalement les biens élémentaires, tels que l’eau et l’air, mais aussi des biens rares, ayant une importance prépondérante pour l’ensemble de la population, comme le sel ou les médicaments. Les autres biens doivent être gérés par une coopérative, toutefois placée sous contrôle démocratique. De cette manière, par exemple, il devrait être possible qu’une coopérative décide démocratiquement de l’emploi de son terrain, les règles et les conditions générales quant à son attribution ou son utilisation étant cependant établies par l’Etat. »

«
C’est ainsi que dans une entreprise le droit de codécision doit être accordé à toutes et tous, car les décisions qui concernent la production doivent absolument être prises avec la base de cette production : les travailleuses et travailleurs. Ils décident comment seront gérés et alloués les moyens de production. »

Socialisation des moyens de production, abolition du salariat. Organisation de la société en entités économiques étatiques et en coopératives autogérées.
Bref, un véritable socialisme de marché, puisque seule l'activité productrice étatique est planifiée.

La voie du dépassement du capitalisme est donc esquissée.
Félicitons-nous de la fougue idéologique de notre parti.
Et vive la Jeunesse Socialiste !


There’s class warfare, all right, but it’s my class, the rich class, that’s making war, and we’re winning.”

Warren Buffett, 26 novembre 2006

17:44 Publié dans Jeunesse Socialiste Suisse | Lien permanent | Commentaires (45) | Tags : jeunesse socialiste suisse, jss, démocratie radicale, socialisme | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg