09/06/2012

Cercle Gramsci en pause

Cercle Gramsci en pause

Il semblerait que l'expérience du Cercle Gramsci soit contrainte d'entrer en pause pour le moment.

Si les rencontres entre des personnes d'horizons différents ont permis d'enrichir nos réseaux militants, la diversité des positions idéologiques et la mixité des approches n'ont pas permis d'atteindre les buts que nous nous étions fixés, à savoir le développement dans le détails et la diffusion large d'un modèle organisationnel alternatif au capitalisme.

Je fais le constat qu'un certain niveau d'homogénéité idéologique est nécessaire pour mener à bien ce type de projet.

Ce sera donc la Jeunesse Socialiste Genevoise qui reprendra le flambeau, en se lançant dans la rédaction d'un manifeste qui définira son positionnement idéologique et axiologique.

Cette rédaction ne devrait pas avoir de fin, car chaque année nous retravaillerons notre manifeste en fonction des sensibilités des militants présents annuellement et en tâchant d'améliorer notre projet.

Une publication devrait se faire néanmoins chaque année afin d'entériner une base commune à laquelle se référer.


00:34 Publié dans Cercle Gramsci | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : cercle gramsci, manifeste de la jsg, plate-forme des jeunesses de gauche | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

13/03/2012

News socialistes

News socialistes


Je sais, je ne publie plus beaucoup ces temps-ci.
Un peu par manque de temps, et un peu par manque d'inspiration.
Alors, pour changer un peu de mes réflexions sur les idéologies, je vous fais un petit tour de ces derniers et prochains jours en ce qui concerne mon engagement socialiste.


Cercle Gramsci

Ce dimanche 4 mars, la première rencontre (post-fondation) du cercle a réuni une dizaine de personnes (comme lors de la réunion de fondation) autour d'une discussion riche en débats pluralistes et en échanges constructifs sur la critique du capitalisme.
Cette première discussion est fondamentale, car elle permet de jeter les bases de notre travail de recherche et de prospection idéologique.
En effet, toute théorisation du dépassement du capitalisme commence par une définition large et détaillé de ce mode d'organisation et de production, ainsi que par une critique fournie et approfondie des mécanismes et des tribulations empiriques de ce modèle de société.

Notre cercle se réunira à nouveau le dimanche 18 mars.
Nous y poursuivrons notre critique collective du capitalisme.


Assemblée annuelle de la Jeunesse Socialiste Genevoise

Demain soir se tiendra l'assemblée annuelle de la Jeunesse Socialiste Genevoise.

Ce sera notamment l'occasion de dire au revoir et de féliciter notre co-président Romain de Sainte-Marie, étant donné que ce dernier va quitter la présidence de la JSG pour celle du PSG.

Nous ferons en outre le point sur nos activités passées, présentes, et futures.


Club Socialiste Genevois des Arts Martiaux

Le mardi 20 mars, la JSG lancera son Club Socialiste Genevois des Arts Martiaux.


La création de ce club s'inscrit dans l'idée de développer des activités interactives entre membres du parti, tout comme les anciens mouvements ouvriers organisaient autrefois moult activités entre leurs membres.

Le Club Socialiste Genevois des Arts Martiaux organisera chaque semaine, au Temple des Pâquis, des rencontres inter-martiales autogérées ouvertes aux pratiquants adhérant aux idéaux socialistes.


Assemblée annuelle de la Jeunesse Socialiste Suisse

Ce weekend, nous nous rendrons à Berne pour participer à l'assemblée annuelle de la Jeunesse Socialiste Suisse.

Le très intéressant et enthousiasmant document « Démocratie Radicale » y sera notamment discuté.

http://adrienfaure.blog.tdg.ch/archive/2012/02/27/la-demo...

Pour rappel, ce dernier prévoit (dans sa version actuelle) la socialisation des moyens de production, l'abolition du salariat, et l'autogestion dans l'organisation du travail.
Bref, le dépassement du capitalisme.

A suivre.

22:19 Publié dans News socialistes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cercle gramsci, jss, jsg, démocratie radicale, news, arts martiaux, club | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

18/02/2012

Réunion de fondation du Cercle Gramsci

Réunion de fondation du Cercle Gramsci

Le 16 février a eu lieu la réunion de fondation du Cercle Gramsci qui a réuni 11 personnes (sur plus d'une vingtaine de personnes qui s'étaient annoncées intéressées par le projet).

Le Cercle s'est fixé comme objectif de lutter contre l'hégémonie culturelle, idéologique, intellectuelle, et morale du capitalisme.

Pour cela, nous allons créer et diffuser les outils idéologiques et politiques nécessaires à la construction d'une alternative au capitalisme.
Nous pensons en effet que par la diffusion de tels outils, nous faciliterons la tâche de toutes celles et de tous ceux qui tentent ou tenteront de rendre audible, accessible, ou fonctionnel une autre organisation de la société.

L'objectif subsidiaire induit par le Cercle consistera en l'auto-formation de ses membres afin de leur permettre d'avoir les connaissances nécessaires à la lutte idéologico-politique contre la domination capitaliste.

Le Cercle tiendra sa première réunion le dimanche 4 mars.
La séance sera dévolue à la critique du capitalisme avec présentations et débats.

15:21 Publié dans Cercle Gramsci | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : cercle gramsci | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

06/02/2012

De la fondation du cercle Gramsci

 

De la fondation du cercle Gramsci



Esquisse d'une possible orientation, réalisée avant la réunion de fondation du 16 février


1. Une réponse à la conjoncture


Au vu de l'évolution du mode de production capitaliste, il est aujourd'hui extrêmement nécessaire selon moi de proposer, de manière claire et intelligible, un nouveau modèle d'organisation de la société, qui soit une véritable alternative au capitalisme.
En effet, nous assistons à un grand nombre de crises systémiques : crise financière, crise économique, crise de la dette, crise sociale, crise politique, crise écologique, crise psychique, etc.
Mais pour pouvoir envisager un changement systémique, il faut qu'une alternative au capitalisme soit audible et accessible au grand public.
De plus, il faut que cette alternative soit non seulement absolument désirable, mais en plus véritablement fonctionnellement viable et souhaitable.

2. Critique du capitalisme

Imaginer un nouveau modèle d'organisation de la société nécessite inévitablement de formuler une critique du mode d'organisation actuel. Nous devons donc analyser et décortiquer les failles et les errements du capitalisme, de ses conséquences les plus évidentes à ses défauts les moins manifestes.

3. Construction d'un nouveau modèle

Pour imaginer un nouveau mode d'organisation sociale, nous pourrons puiser dans les modèles anciens des ères primitives (troc, système de don-contre don, socialisme primitif, etc.), ainsi qu'étudier les nombreux modèles d'économies planifiées, mis en pratique ou pas.
Par ailleurs, nous pourrons explorer les propositions d'organisation plus ou moins communautaire (anarchistes, écologistes, utopistes, etc.).
De l'ensemble de ces éléments, nous tirerons une synthèse du mode d'organisation idéale.


4. Penser une transition

A partir de notre modèle idéal établi, il nous faudra encore penser une transition entre l'état actuel de l'organisation sociale et la réalisation de notre modèle. Le développement d'une théorie de la transition peut se fonder avant tout sur les aspects fonctionnels de cette transition.

5. Réflexion sur les moyens

Enfin, nous aborderons la question de savoir comment renverser le système capitaliste.
L'élaboration d'une méthode du changement paraît souhaitable.

17:36 Publié dans Cercle Gramsci | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cercle gramsci, genève | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

23/12/2011

Fondation du Cercle Gramsci

Fondation du Cercle Gramsci

Nombre de partis et de forces de gauche parlent aujourd'hui de dépassement du capitalisme. Toutefois, on peine concrètement à voir comment ils comptent s'y prendre, au-delà de l'instauration d'un capitalisme social-démocrate à la sauce scandinave.

Dans ce contexte, j'ai le plaisir de vous annoncer la fondation du Cercle Gramsci.

Antonio Gramsci (1891-1937) théorisa l'idée selon laquelle le capitalisme se maintenait par la construction et le maintien d'une hégémonie culturelle, idéologique, et morale. Selon lui, il était donc nécessaire pour renverser le capitalisme de renverser d'abord cette hégémonie.

Le Cercle Gramsci consistera en un collectif intellectuel de recherche idéologique et politique axé sur le développement théorique d'un modèle d'organisation de la société alternatif au capitalisme.
Car si un tel modèle n'est ni intelligible, ni accessible, ni audible, ni démontrable, ni descriptif, alors prôner le dépassement du capitalisme revient à crier dans le vide.
Concrètement, il s'agira donc d'imaginer, dans le détail et avec le maximum de précision possible, un nouveau modèle d'économie planifiée, ayant intégré et dépassé les erreurs des expériences passées.

Le Cercle Gramsci publiera les résultats de ses recherches, notamment sur un blog de la Tribune de Genève.

Toute personne intéressée à se joindre à notre cercle de réflexion peut me contacter par mail ou via Facebook.

14:49 Publié dans Cercle Gramsci | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cercle gramsci, économie planifiée | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg