28/03/2012

Socialisation de l'héritage

Socialisation de l'héritage

Encore dans le cadre de l'élaboration de notre nouvelle initiative fédérale JSS, quelques mots en faveur de la socialisation de l'héritage.

Tout d'abord, je tiens à rappeler que la socialisation de l'héritage n'est pas qu'une mesure essentielle à la construction du socialisme, mais aussi à l'accomplissement de la vision philosophique du libéralisme politique.
C'est d'ailleurs pourquoi des chantres de la méritocratie, comme les Jeunes Libéraux-Radicaux, soutiennent une telle mesure, puisque l'héritage n'est jamais quelque chose de mérité. 

Dans une optique socialiste, à laquelle j'adhère, il s'agit non de mérite, mais d'égalité.
En effet, la socialisation de l'héritage signifie le partage égalitaire et collectif des héritages de tous.

Ce partage permettra de donner à tous la même égalité des chances, et de limiter la reproduction
sociale (stratification sociale) par capitaux hérités, telle que décrit par Bourdieu.
Certes, on ne limite pas ainsi l'héritage de capitaux sociaux, culturels, ou symboliques, mais on limite déjà dans une large mesure la propension d'un ordre social à se reproduire.
Bien entendu, il faudra différencier héritage des biens privés, des biens immobiliers, et des capitaux mobiliers. La socialisation de l'héritage pourrait uniquement concerner les biens immobiliers et les capitaux mobiliers, sans toucher aux biens privés.

Ce qui est certain, c'est qu'avec la socialisation de l'héritage, chacun recevra dans une proportion équitable une part de l’héritage collectif, ce qui représentera un grand pas en faveur de l'égalité des chances, essentielle à la construction d'une société juste et harmonieuse.

Pour toutes et pour tous, sans privilèges !

19:46 Publié dans Socialisation de l'héritage | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : socialisation de l'héritage, héritage | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg