07/01/2013

Initiative Minder ?



Le peuple sera bientôt appelé à se prononcer sur l'initiative Minder qui propose de renforcer le pouvoir des actionnaires pour limiter les abus des managers.

A première vue, le but manifeste de l'initiative semble fort louable.
Je soutiens bien évidemment le principe de limiter les rémunérations des managers, qui atteignent aujourd'hui des hauteurs stratosphériques et sont l'expression de l'accroissement des inégalités au sein des entreprises.

Mais les moyens envisagés par les initiants pour limiter ces rémunérations montrent bien qui sont les initiants.

Renforcer le pouvoir des actionnaires au détriment du pouvoir des managers ?
Cela correspond bien à une lutte entre capitalistes (au sens marxien du terme).

Étant contre l'existence de managers et d'actionnaires au sein des entreprises, je ne peux que constater que cette initiative fait abstraction des acteurs principaux des entreprises : les travailleurs...

Heureusement, l'initiative 1:12 de la Jeunesse Socialiste Suisse, qui vise à interdire à un manager de gagner plus de 12 fois le plus bas salaire de l'entreprise, permettra d'avoir un débat centré sur ces véritables acteurs.

Managers et actionnaires sont deux catégories d'expropriateurs de la valeur du travail des travailleurs. Pourquoi avantager un groupe par rapport à un autre ?

Au final, si je soutiens, tout comme la Jeunesse Socialiste Genevoise, l'initiative Minder, c'est simplement parce qu'elle contraint les caisses de pension à agir davantage dans l'intérêt de ses cotisants.

Il est toutefois ridicule, à gauche, de faire comme si cette initiative était révolutionnaire.

17:32 Publié dans Initiative Minder | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg