16/05/2013

Du mauvais usage du mot « économie »



On tombe de manière récurrente dans la presse sur un étrange usage du mot « économie ». Il semblerait en effet que pour bon nombre de journalistes, y compris dans la presse de gauche (aïe), le mot « économie » désigne aujourd'hui les patrons. Ainsi, on lit souvent des phrases telles que : « L'économie et les syndicats s'opposent sur les salaires. »

Pourtant, qu'est ce que l'économie en fait ?
L'économie est-t-elle constituée de patrons ? Certes oui, mais est-t-elle uniquement composée de patrons ? Non, il y a des travailleurs, et qui plus est, il y a bien entendu davantage de travailleurs que de patrons.

Donc, déclarer que l'économie équivaut aux patrons est erroné.

En outre, qu'est ce qui pré-existe ? Le patronat ou les travailleurs ?
Il est évident que l'aventure humaine commence avec le travail, et c'est seulement après que se forme le capital.
Bien entendu, le mot « patronat » lui-même est polysémique. Un autoentrepreneur est-il un patron par exemple ?

Je pense que le mot « économie » devrait désigner patronat et travailleurs, mais que s'il fallait trancher pour savoir si ce mot désigne davantage le patronat ou les travailleurs, je dirais qu'il désigne davantage les travailleurs.
L'emploi de ce mot dans les médias me semble donc problématique, et relève un peu de la propagande en mettant l'accent sur le patronat plutôt que sur les travailleurs.

« Le capital est seulement le fruit du travail et il n'aurait jamais pu exister si le travail n'avait tout d'abord existé. » Abraham Lincoln

23:36 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg