17/03/2013

Novembre 2018 : retour du Comité d'Olten



Dans un peu moins de 5 ans, nous fêterons les 100 ans de la première et dernière grève générale qu'a connu la Suisse, et de ce que certains considèrent comme l'unique tentative de révolution socialiste qu'ait connu notre pays.

C'est en effet en novembre 1918 que se forma le Comité d'Olten, composé du mouvement socialiste et syndicale, qui s'érigea en contre-gouvernent populaire des travailleurs, et qui élabora 11 revendications principales :

renouvellement immédiat du Conseil national selon le système de la représentation proportionnelle,
d
roit de vote et d'éligibilité pour les femmes,
introduction du droit au travail pour tous,
introduction de la semaine de 48 heures, dans toutes les entreprises publiques ou privées,
organisation d'une armée essentiellement populaire, 
mesures visant à assurer le ravitaillement, 
assurance vieillesse et survivants, 
monopole de l'État pour les importations et les exportations, 
paiement des dettes publiques par les possédants.


La grève générale fut appelée par le Comité d'Olten lorsque le Conseil Fédéral leva 100 000 hommes pour les écraser. 250 000 travailleurs se mirent alors en grève.
Malheureusement, la mobilisation des travailleurs ne suffit pas face aux troupes du Conseil Fédéral (malgré la rébellion de certains soldats), et le Comité d'Olten fut arrêté, 3500 personnes mises en accusation.

Cet épisode n'est bien entendu jamais enseigné à l'école obligatoire ou post-obligatoire, lutte idéologique oblige, et seules des recherches personnelles peuvent amener à découvrir son existence.
C'est pourtant un événement fondamental en Suisse, puisque c'est l'unique moment où le socialisme faillit être instauré en Suisse, et puisque c'est à partir de ce moment-la que la classe dominante suisse, effrayée par la possibilité d'un renversement du capitalisme, met en place la paix du travail, qui restera en place jusqu'à nos jours.

Dans un peu moins de 5 ans, nous, les militants socialistes, nous réunirons donc à nouveau à Olten pour commémorer la lutte du mouvement socialiste et des travailleurs, et pourquoi pas, remettre sur pieds le Comité d'Olten.
La plupart des 11 revendications du Comité d'Olten de 1918 ayant été à peu près réalisées, nous devons en établir 11 nouvelles pour le prochain siècle.
Enfin, on peut se demander si une nouvelle grève générale est encore envisageable. 

18:07 Publié dans Comité d'Olten 1918 -2018 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg