18/12/2016

Les rôles du gouvernement libéral

 

 

S'il est intéressant de réfléchir à la forme que devrait prendre une société idéale, il me semble de plus en plus important de réfléchir à la transition nécessaire pour parvenir, ou simplement progresser, de la situation actuelle à l'idéal recherché. Notamment parce que je suis de plus en plus convaincu qu'il y a un ordre souhaitable à suivre dans cette transition (on ne peut pas désétatiser le monde n'importe comment). Ceci m'amène à réfléchir sur le rôle de l’État libéral, du gouvernement libéral, pour mener à bien cette transition. Ce dernier se doit d'être un gouvernement de réformes visant un progrès (c'est à dire un gouvernement portant des réformes libérales) et non un gouvernement conservateur (défendant le statu quo) ou un gouvernement réactionnaire (en faveur d'une régression vers une société moins libérale). Quels sont ses rôles, ses fonctions principales, dans la transition ?

1. Établir la justice : abolir les privilèges

Le rôle premier de l’État libéral c'est d'établir la justice. C'est à dire de supprimer les privilèges et les rentes et de redistribuer les richesses par le marché en brisant les monopoles légaux et en supprimant les transferts de ressources étatiques allant des plus pauvres aux plus riches. Les professions et métiers protégés doivent être ouverts à la concurrence, les subventions aux grandes entreprises doivent être supprimées et les réglementations corporatistes abolies.

 

2. Protéger les plus pauvres

L’État libéral doit assurer un revenu minimum décent aux plus pauvres.

3. Supprimer la pauvreté

 

L’État libéral doit supprimer la pauvreté. En établissant la justice, le gouvernement libéral supprime un grand nombre de freins à l'enrichissement des plus pauvres et de facteurs les maintenant dans la pauvreté, mais ce n'est pas suffisant. Le gouvernement libéral doit mettre fin aux ponctions touchant les plus pauvres : imposition minimale, TVA, taxes diverses et variées touchant la consommation d'autres biens ou services, ponction finançant les médias d’État et taxe militaire.

Les trois principales dépenses des ménages étant le logement, la santé et le transport, le gouvernement libéral doit réduire les coûts de ces trois dépenses. Par la dérégulation du marché immobilier, avec notamment la suppression des zones agricoles et villas et la suppression des limitations de construire à la verticale. Par la libéralisation du marché des assurances, avec la suppression de l'obligation de s'assurer et l'ouverture du marché à la concurrence étrangère. Par la libéralisation des transports, avec notamment la suppression des limitations à la concurrence avec les transports d’État.

 

En outre, le gouvernement libéral doit mettre fin aux politiques protectionnistes pour faire baisser les prix des biens et des services pour les plus pauvres (comme pour le reste de la population).

 

Enfin, on supprimera tout financement étatique des partis et organisations politiques, des sports, des arts, des médias, et aussi des entreprises ou associations dont les élus sont collaborateurs, dirigeants, propriétaires ou membres. On pourra convertir ces réductions de dépenses en baisses d'impôts pour les bas et les moyens revenus.

 

4. Réformer le système de formation (le système éducatif)

 

Le gouvernement libéral doit renforcer le libre-choix des élèves et de leurs parents (pour les plus jeunes d'entre eux). Une des mesures les plus simples consiste dans cette logique à rendre facultatifs certains cours (par exemple au niveau de la formation post-obligatoire), en commençant par n'exiger que l'élève ne suive qu'une introduction à tel ou tel cours. L'école obligatoire devrait en outre avoir à cœur de donner aux élèves les outils pour apprendre par eux-mêmes (il faut enseigner des méthodes et pas seulement des connaissances).

 

5. Libéraliser les mœurs

 

Le gouvernement libéral supprime le contrôle de l’État sur les mœurs et respecte le principe que chaque individu est propriétaire de son corps et qu'il a donc le droit d'en faire ce qu'il veut.

 

6. Assurer la sécurité

 

L’État libéral protège les individus des agressions intérieures et extérieures.

Petite conclusion : Ces points demandent évidemment un développement. Mais ils donnent déjà une idée de ce que pourrait être un gouvernement libéral, en transition vers une société plus libre. S'il s'agit des premières réformes que pourrait réaliser un gouvernement libéral, d'autres réformes suivraient pour approfondir la transition vers la liberté.

 

 

 

08:35 Publié dans Gouvernement libéral | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.