26/10/2015

Comparaison entre le mouvement libertarien européen et le mouvement libertarien américain

 

 

Il n'existe pas de mouvement libertarien européen à proprement parler mais des mouvements libertariens européens, car chaque mouvement national a ses spécificités et ses caractéristiques qui lui sont propres. Mais l'ensemble de ces mouvements se réclame tous de la philosophie libertarienne. On peut noter la même chose du mouvement libertarien américain qui n'est en fait que la somme de cinquante-et-un mouvements libertariens différents.

Toutefois, le chercheur Sébastien Caré parle d'un mouvement libertarien américain, car les différences entre États américains sont probablement moindre que celles entre États européens. Dans son ouvrage Les libertariens aux État-Unis : sociologie d'un mouvement asocial1il propose un découpage schématique de son évolution en quatre phases2. Premièrement une phase d'émergence de 1950 à 1969, durant laquelle le mouvement rompt progressivement avec ses anciennes attaches, d'abord conservatrices (rupture avec les républicains en 1965), puis gauchistes (rupture avec la New Left en 1969), et s'autonomise. Deuxièmement une phase de développement et de centralisation entre 1969 et 1983 durant laquelle le mouvement se déploie, développe ses institutions tel que le Libertarian Party en 1971 et le Cato Institute en 1977, et publie ses principaux ouvrages. Dans une troisième phase, on assiste à l'implosion du mouvement libertarien entre 1983 et 1985, parce que le Libertarian Party est miné par les conflits internes et la concurrence des républicains reaganiens. Enfin, dans une dernière phase, de 1985 à nos jours, le mouvement libertarien se décentralise radicalement, s'éparpille et se dissémine sous des formes très diverses, permettant une maximisation de la diffusion des idées libertariennes (selon un sondage Gallup de 2009, il y aurait 23% de libertariens aux États-Unis de nos jours).

Si l'on tente d'appliquer ce schéma en quatre phases aux mouvements libertariens européens, que remarque-on ? D'une part que les mouvements libertariens européens ont probablement déjà traversé la phase d'émergence, de 1970 à la fin des années 1990. D'autre part qu'ils ont entamé dans les années 2000 leur phase de déploiement et de centralisation avec la fondation des partis politiques libertariens qui réunissent la grande majorité des individus se revendiquant libertariens. Plus récemment, la constitution de Interlibertarians en 2011, puis de l'Alliance Internationale des Partis Libertariens en 2015, montre une accentuation de cette centralisation des mouvements, puisque ces organisations sont essentiellement européennes. Cependant, en regard de la petitesse des mouvements libertariens européens, on peut déduire que ces derniers sont toujours dans leur phase de déploiement.

Toutefois, le mouvement libertarien européen diffère du mouvement libertarien américain en ce qu'il évolue dans des contextes locaux différents. Aux États-Unis, ce sont les contraintes du bi-partisme du système politique qui ont fait imploser le Parti Libertarien et ont provoqué la dissémination du mouvement, tandis que dans des contextes multi-partisans comme en Suisse, en Belgique ou en Italie, le mouvement libertarien n'a pas à faire face aux mêmes contraintes (et ne va donc pas forcément à suivre la même évolution).

En outre, on peut noter que de 1950 à 1990 le parti libertarien américain était dominé par les anarchistes libertariens, et que c'est seulement ensuite que le parti a adopté une ligne minarchiste ; tandis qu'en Europe, dans les cas étudiés, les partis défendent toujours une ligne minarchiste.

 

 

 

1 CARE Sébastien, Les libertariens aux État-Unis : sociologie d'un mouvement asocial, op. cit.

2 Idem, pp. 25-27.

 

 

 

12:06 Publié dans Libertariens en Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.