16/10/2015

Les libertariens en Suisse

 


Les premiers libertariens en Suisse apparaissent à la fin des années 19701, probablement à nouveau grâce à la publication de Demain le capitalisme de Henri Lepage en 1978. Un événement marquant dans le développement des idées libertariennes en Suisse est la tenue de la première conférence de Libertarian International2, en 1983 à Zürich3. Cette organisation libertarienne internationale, fondée en 1980 par des militants libertariens canadiens, se nomme aujourd'hui International Society for Individual Liberty.Elle organise des conférences et des camps, et finance également des publications pour diffuser les idées libertariennes. Au début des années 1980, on ne compte qu'entre 10 et 20 libertariens en Suisse4.


Pro Libertate (1991)


En 1991, les libertariens suisses fondent
Pro Libertate5. En son sein ils organisent des conférences, créent un site web, et participent aux débats publics. Leurs meetings rassemblent jusqu'à une cinquantaine de personnes. Les libertariens suisses y militent ainsi jusqu'en 20056, date à laquelle Pro Libertate cesse d'être active. En 2002, un reportage de la Radio Télévision Suisse7 rapporte qu'il existerait entre 1000 et 2000 libertariens en Suisse. Ce chiffre est toutefois une simple estimation de la part des libertariens interviewés8 et ne désigne probablement pas tant les individus se réclamant du libertarianisme que des individus considérés comme étant libertariens par les libertariens interviewés.


I Liberisti Ticinesi (2010) – Unabhängige Partei (2013) - Le parti libertarien de Genève (2014)

 

En décembre 2010, le parti politique I Liberisti Ticinesi est fondé par l'ingénieur mécanique Rivo Cortonesi, l'informaticien technique Franco Bertelli et le technicien radio-visuel Gianni Demarin. Aucun des trois ne faisait de politique auparavant. Le parti compte aujourd'hui entre 10 et 15 membres9.

En 2013, d'anciens membres du parti libéral-radical et des jeunes libéraux-radicaux fondent le Unabhängige Partei10, d'orientation minarchiste, et présent dans les cantons de Zürich, Saint-Gall et Thurgovie.

En septembre 2014, des étudiants fondent le parti libertarien de Genève, d'orientation libéral classique. Le terme « libéral » étant assimilé par le grand public et les médias au parti libéral radical, le choix du terme « libertarien » pour désigner les idées favorables à un marché libre s'est fait dans le but de se démarquer de ce parti. On retrouve ici une analyse et un choix sémantique identique à ceux réalisés par les libertariens belges. L'écrivain libertarien Thierry Falissard, résidant en Suisse, écrit à ce sujet : « Les politiciens dits ''libéraux'', quant à eux, avancent des propositions destinées à une société particulière, sans pour autant chercher une cohérence d’ensemble, car des éléments non libéraux, opportunistes, conservateurs ou nationalistes, explicables historiquement ou socialement, y sont mêlés11. »

Enfin, il est probable que le développement de partis libertariens en Suisse ait été facilité par la fusion du parti radical et du parti libéral en 2009, car cette dernière a réduit l'influence des libéraux en leur laissant une position minoritaire au sein du nouveau parti. 

 

 

1 Entretien avec Stefan Metzeler, ancien membre de Pro Libertate, réalisé en juin 2015.

2 Archives de International Society for Individual Liberty, [http://isil.org/about/], 2015.

3 Entretien avec Stefan Metzeler, ancien membre de Pro Libertate, réalisé en juin 2015.

4 Idem.

5 « L'Etat est strictement parasitaire », Le Courrier, édition du 4 septembre 2004.

6 Entretien avec Stefan Metzeler, ancien membre de Pro Libertate, réalisé en juin 2015.

7 MELILLO Giuseppe, « Les libertariens veulent une société entièrement privatisée », reportage télévisé de Mise au point, 2002.

8 Entretien avec Giuseppe Melillo, réalisateur du reportage télévisé de Mise au point sur les libertariens en 2002, réalisé en juin 2015.

9 Entretien avec Rivo Cortonesi, co-fondateur des Liberisti Ticinesi, réalisé entre juin et août 2015.

10 Entretien avec Frédéric Jollien, président de Swiss Students For Liberty, réalisé entre octobre 2014 et août 2015.

11 FALISSARD Thierry, Faut-il avoir peur du libéralisme ?, éditions Institut Coppet, 2013.

 

 

 

 

16:43 Publié dans Libertariens en Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.