22/08/2014

L'anarchisme c'est la propriété et le libre-marché


Il n'y a qu'une alternative : la tyrannie (la dictature) ou la liberté (l'anarchie). La démocratie représentative est une tyrannie de la majorité représentative (indirecte), la démocratie directe (ou semi-directe) est une tyrannie de la majorité directe (ou semi-directe), la démocratie conseilliste est une tyrannie de la majorité dans les conseils, la démocratie athénienne est une tyrannie de la majorité tirée au sort, etc.

Toutes les formes de démocratie possibles et imaginables ne sont que des formes de tyrannies de la majorité. Et ce n'est pas l'existence d'une liste de droits fondamentaux, de constitutions, de la presse et des médias, d'une société civile active, et que sais-je encore, qui vont changer quoique ce soit à ce fait. La démocratie c'est essentiellement une majorité qui impose son bon plaisir, par la force s'il le faut, aux minorités. Améliorer ou radicaliser la démocratie ne changera pas cela.

Les anarchistes qui prônent une démocratie directe, radicale, avec mandat impératif, tirage au sort, et tutti quanti, les anarchistes qui prônent la démocratie des conseils, se contentent de demander une tyrannie allégée. Mais une tyrannie allégée n'en est pas moins une tyrannie...

Après avoir descendu la démocratie, les démocrates vous classent généralement dans la case des individus favorables à une dictature (qu'elle soit militaire, aristocratique, oligarchique, ou monarchique), alors qu'en réalité ils appartiennent eux-mêmes à ce grand ensemble des partisans de la tyrannie.

Pourtant, il existe une alternative à la démocratie et à la dictature : l'anarchie.
L'anarchie c'est la société où l'individu est libre de faire ce qu'il veut tant qu'il n'agresse pas autrui. Autrement dit, chacun étant propriétaire de soi-même et de ce qu'il acquiert par son travail, tant que nul n'attente à la propriété d'autrui chacun est libre de faire ce que bon lui semble (chacun s'autogère librement). Dans une telle société dépourvue d'agression, les rassemblements communautaires se fondent sur le volontariat et l'unanimité et non sur la contrainte, tandis que les individus commercent pacifiquement et échangent librement les produits de leur travail.

Voilà pourquoi l'anarchisme peut être résumé dans ces deux mots : propriété et libre-marché.

11:58 Publié dans Anarchisme, anarchie | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

J'aurai envie de dire, sans aucun argument: Foutaises......
Mais ce premier mouvement passé, je vais tenter quelque chose de plus constructif.
Première remarque: associer l'anarchie à la simple liberté me paraît discutable. L'anarchie comme idéal cherche également la société égalitaire. Ainsi, Anarchie c'est liberté et égalité. (L'égalité seule serait peut-être la déviance autoritaire du socialisme justement). Or n'associer que liberté à anarchie, c'est tomber, comme tu sembles le faire, sous l'étiquette "anarcho-capitaliste", ce qui me semble malheureux car j'ai souvenir d'avoir combattu à tes côtés ce cher Ricardo qui, bien qu'ayant une pensée cohérente, était sensiblement déconnecté du monde réel. Ainsi, j'ai l'impression que tu as fini par avaler les foutaises de Ricardo. N'est-ce pas?
Anarchie = propriété et libre marché..... on dirait bien que tu as retourné ta veste....... Les inégalités sociales n'ont elles donc plus d'importances à tes yeux? Etre propriétaire de soi-même et de son travail... c'est bien joli mais ce constat est biaisé par le fait que certains, avant même d'avoir fait quoi que ce soit, sont propriétaires de la fortune amassée par leurs pères (qui elle s'est souvent construite sur l'agression (esclavage, guerre, manigances, etc.)) et que ton système ne fait que perpétrer ces inégalités, sans apporter aucune solution..... Niet!

Deuxième remarque, l'anarchie est également une théorie de l'organisation volontaire et donc, démocratie n'est pas incompatible avec anarchie, au contraire..... Tu sembles d'ailleurs oublier une dictature: la dictature de la liberté individuelle justifiant, c'est malheureux, le désintérêt de l'individu pour le collectif dans lequel il vit. La liberté que tu sembles prôner, si un jour se réalise, sera la mort de la liberté.... La dictature de l'individu.... n'est-pas le monde dans lequel nous vivons? Pourquoi n'es-tu pas satisfait?

J'ai peine à lire ce que tu écris.... et ce virement fait naître en moi une profonde tristesse. Machiavel aurait dit, presque comme toi, il y a la monarchie et la république. Battons nous pour la république, battons nous pour la démocratie, battons nous pour l'anarchie! Ne nous battons pas pour permettre aux puissants d'engranger encore plus de fric sur les plus faibles! Demande toi à qui sert l'idéologie que tu défends (en toute bonne foi j'en suis sûr). Cette idéologie sert ceux qui ne veulent pas que le système change, ils sont d'accord avec toi: propriété et libre marché. Le patron de Nestlé est d'accord avec toi! Cela devrait te mettre la puce à l'oreille non?

Écrit par : Etienne | 22/08/2014

Ben moi, je suis pour la lutte armée...

Écrit par : Déblogueur | 22/08/2014

Etienne, je te remercie d'adopter une approche constructive :-)

Sur ta première remarque, seules les propriétés acquises sans agression sont légitimes. Les autres ne le sont pas, ce qui ouvre la porte à une restitution à son propriétaire légitime (victime et spolié). La liberté positive (autonomie) est aussi réalisée par le libre-marché et la propriété, j'y reviendrai de manière plus argumentée.

Sur ta seconde remarque, la démocratie ce n'est pas l'organisation volontaire. L'organisation volontaire, c'est le libre-marché et la propriété. Notamment sous une forme de décision unanime.

Enfin, propriété, libre-marché, impliquent un grand nombre de changements importants, dont l'abolition de l'Etat évidemment.

Ajoutons que j'ai dit et redit mon attachement à la solidarité volontaire et au partage, ainsi qu'à l'abolition des hiérarchies et des discriminations.

Écrit par : Adrien Faure | 23/08/2014

Les commentaires sont fermés.