19/05/2013

Du mauvais usage du mot « salarié »



On trouve régulièrement dans la presse de gauche (par exemple dans le journal de SolidaritéS) une drôle de confusion par rapport au mot « salarié ».

Ainsi, on peut lire par exemple :  « Les salariés fonctionnent en autogestion dans leur coopérative. »
Ce qui est perturbant, car du moment que les travailleurs fonctionnent en autogestion dans une coopérative, ou autrement dit du moment qu'ils sont propriétaires de leurs moyens de production et que le rapport de domination capitaliste a été aboli, alors ils ne sont plus des salariés, mais des travailleurs libres, autonomes, indépendants.

L'abolition de la propriété privée des moyens de production amène justement les travailleurs à abolir le salariat, et par conséquent à ne plus être, de facto, des salariés.

C'est pourquoi, il est erroné de dire qu'un travailleur resterait un salarié après l'abolition du rapport salarial. La catégorie sociale des salariés n'est en effet qu'une sous-catégorie de celle des travailleurs.

Les mots ont leur importance, et ils montrent peut-être dans le cas présent qu'un trop grand nombre de gens à gauche ont oublié qu'un objectif central du socialisme consiste bel et bien à abolir le salariat. 

20:00 Publié dans Salariat, salariés | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

@Adrien ,je suis rassurée ce matin,OUf rire
pour une fois vous et moi sommes sur la méme longueur d'onde,mais encore faut-il le souligner en vitesse sous peu les vents tourneront et les tournures de phrases dont vous êtes amateur reprendront leur train de révoltes secondaires aux changements de cap de la vie sur terre et non spatiale affectant tout le monde et ce, qu'on le veuille ou pas!A chaque génération ses problèmes!
très belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 20/05/2013

Les commentaires sont fermés.