11/05/2013

Le socialisme se suffit à lui-même



C'est par ma lecture de Marx que j'ai compris que le socialisme n'avait pas besoin d'une reconceptualisation à la sauce néo-socialiste (et encore moins écosocialiste), et c'est par ma lecture de Cornelius Castoriadis que j'ai compris que le socialisme n'a pas besoin du marxisme.

Mais à présent, je me rends compte, toujours grâce à ma compréhension des écrits de Castoriadis, que le mouvement socialiste, le mouvement d'émancipation qui traverse l'histoire et les individus, comprend le mouvement écologiste et décroissant.
L'objection de croissance, la décroissance, l'écologie politique, ne sont qu'une des composantes de ce mouvement socialiste, de ce mouvement de lutte pour la liberté et l'autonomie.

Étant conséquent, par la présente, j'abandonne l'usage du terme « objecteur de croissance » pour définir mes idées politiques.
Je suis socialiste, et le socialisme se suffit à lui-même.

19:29 Publié dans Socialisme | Lien permanent | Commentaires (29) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Ah bon vous pouvez développer votre point de vue pour que ce qui n'est pas l'élite "intellectuelle'" du peuple genevois arrive a vous comprendre??? Prenez votre temps y a pas le feu au lac. Bon dimanche.

Écrit par : Grindesel | 11/05/2013

Grindesel, je vais écrire un petit complément alors. J'ai envie de développer encore un peu cette idée que j'apprécie. Vous savez je n'appartiens pas à une élite intellectuelle, je suis juste un militant qui fais des recherches de mon côté. Jamais on ne m'a parlé de Castoriadis dans mon cursus scolaire ou à l'université.

Écrit par : Adrien Faure | 11/05/2013

Alors vous allez voter et faire voter pour l'initiative ecopop! Bienvenue au club.

A part cela, ce n'est pas si simple. Il y a plusieurs conceptions derrière le mot "socialisme". Et par exemple vous êtes très éloigné du socialisme du pss ou du moins de son courant majoritaire.

Ce qui est avant tout nécessaire, c'est une pensée en mouvement. C'est ce que Marx avait compris. Point de dogmes. Mais bien entendu ceux qui recherchent le pouvoir non seulement se satisfont des dogmes, mais les créent selon leurs besoins. La définition du socialisme devrait être extrêmement simple : démocratie politique et économique. Faute de l'une, l'autre est impossible. Tant que les puissances d'argent peuvent acheter ou manipuler une partie de l'opinion, nous sommes en ploutocratie et en oligarchie. C'est une nomenklatura qui détient tous les leviers de commande.

Écrit par : Johann | 11/05/2013

"Jamais on ne m'a parlé de Castoriadis dans mon cursus scolaire ou à l'université."

Ni de Gramsci je suppose.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Antonio_Gramsci

Écrit par : Johann | 11/05/2013

Johann, non je ne soutiens pas l'initiative ecopop. Il faut maîtriser la croissance économique, pas la croissance démographique.

Je pense qu'il y a des socialismes, c'est certain. Par exemple le socialisme libertaire est différent du socialisme que je défends.
Quant au socialisme du PSS, c'est un socialisme très soft entouré de mots qui cachent leur véritable sens, et surtout c'est un socialisme que ses élus n'appliquent malheureusement pas assez... :-(

Ah j'irai même plus loin que vous dans ce cas. On peut définir le socialisme en un seul mot : démocratie. Partout, et toujours. Mais je préfère le mot "liberté" ou "autonomie".

A part ça est-ce que vous avez un blog Johann ?

Écrit par : Adrien Faure | 11/05/2013

Johann, et pourtant si, en science politique on m'a parlé de Gramsci (et de Marx d'ailleurs).

Écrit par : Adrien Faure | 11/05/2013

“On peut définir le socialisme en un seul mot : démocratie”. Mais c'est du pur Castoriadis!
On pense toujours à partir des autres, mais indiquez toujours vos sources et n'oubliez pas que le vrai Maître est celui qui ne veut pas former de disciples!

Écrit par : Michèle Roullet | 11/05/2013

@Michèle Roullet, mais enfin je donne toujours mes sources il me semble.
Je ne cherche pas à être un maître, je ne suis qu'un militant.

Écrit par : Adrien Faure | 11/05/2013

"le vrai Maître est celui qui ne veut pas former de disciples!"

Quelle hypocrisie! Du pur Nietzsche. Le malade mental.

Écrit par : Johann | 11/05/2013

"Johann, non je ne soutiens pas l'initiative ecopop. Il faut maîtriser la croissance économique, pas la croissance démographique."

L'un ne va pas sans l'autre.
C'est très chrétien de ne pas vouloir limiter la croissance démographique. Cette limitation se fera d'une autre manière. Par exemple la guerre, les famines ou les épidémies. Savez-vous ce qui se préparent dans certains laboratoires? Et la 3éme guerre mondiale a déjà commencé. Pour le moment elle est économique et régionale. Mais elle est déjà là.

"et surtout c'est un socialisme que ses élus n'appliquent malheureusement pas assez... :-("

Pour moi, il n'y a rien de "socialiste" dans le parti du même nom. Ils sont juste capables de gérer le capitalisme, il n'y a aucune réflexion sur un autre modèle de société. Le désert idéologique. Cf la France actuellement.


"Ah j'irai même plus loin que vous dans ce cas. On peut définir le socialisme en un seul mot : démocratie. Partout, et toujours. Mais je préfère le mot "liberté" ou "autonomie"."

La liberté est à double sens. Il y a aussi la liberté d'exploiter autrui, la liberté d'agresser un peuple, etc. Et pour l'autonomie, il faut en avoir les moyens. C'est une denrée très, très rare.


"A part ça est-ce que vous avez un blog Johann ?"

Non. Pas le temps, pas l'envie, pas le besoin.
Et je n'ai pas la prétention de convaincre quiconque dans ce microcosme.
Mais ça fait plaisir de voir que certaines personnes sont en recherche, ce n'est pas donné à tout le monde, tellement il y en a qui pensent avoir "trouvé".

Écrit par : Johann | 11/05/2013

"Johann, non je ne soutiens pas l'initiative ecopop. Il faut maîtriser la croissance économique, pas la croissance démographique."

L'un ne va pas sans l'autre.
C'est très chrétien de ne pas vouloir limiter la croissance démographique. Cette limitation se fera d'une autre manière. Par exemple la guerre, les famines ou les épidémies. Savez-vous ce qui se préparent dans certains laboratoires? Et la 3éme guerre mondiale a déjà commencé. Pour le moment elle est économique et régionale. Mais elle est déjà là.

"et surtout c'est un socialisme que ses élus n'appliquent malheureusement pas assez... :-("

Pour moi, il n'y a rien de "socialiste" dans le parti du même nom. Ils sont juste capables de gérer le capitalisme, il n'y a aucune réflexion sur un autre modèle de société. Le désert idéologique. Cf la France actuellement.


"Ah j'irai même plus loin que vous dans ce cas. On peut définir le socialisme en un seul mot : démocratie. Partout, et toujours. Mais je préfère le mot "liberté" ou "autonomie"."

La liberté est à double sens. Il y a aussi la liberté d'exploiter autrui, la liberté d'agresser un peuple, etc. Et pour l'autonomie, il faut en avoir les moyens. C'est une denrée très, très rare.


"A part ça est-ce que vous avez un blog Johann ?"

Non. Pas le temps, pas l'envie, pas le besoin.
Et je n'ai pas la prétention de convaincre quiconque dans ce microcosme.
Mais ça fait plaisir de voir que certaines personnes sont en recherche, ce n'est pas donné à tout le monde, tellement il y en a qui pensent avoir "trouvé".

Écrit par : Johann | 11/05/2013

@ faure

pourriez vous expliquer pourquoi et comment la décroissance mènerait à l'autonomie ?

Écrit par : quidam | 12/05/2013

@Adrien,non je ne vous oublie pas,rire
mais en tant que mère et plusieurs fois grand-mère je suis de votre avis le socialisme se suffit à lui même ,votre paradis est le royaume des égoistes sans doute nouveaux bobos qui n'hésitent pas mais alors pas du tout a en faire même courir d'autres en leur faisant croire aux miracles,comme le fameux recyclage inventé alors qu'il suffit de recycler sa manière d'appréhender le monde jour après jour tout en restant objectif ,réaliste et surtout la rage de vivre au coeur en riant même et surtout de Soi
En quelque sorte vous parvenez même à clouer au pilori d' anciens pasteurs Luthérien et calvinistes associés qui faisaient croire à l'enfer pour mieux dominer leurs fidèles quitte à les rançonner sans vergogne et sans rougir de quelques écos en fin de culte ,pour les pauvres disaient .ils .Alors que c'était pour acheter des goinffreries à partager avec les Bourgeois
Finalement en vous lisant je suis soulagée qu'ensuite on ne me demande pas 5 frs pour clore la lecture,seule satisfaction
excellente journée soleil pour vous

Écrit par : lovsmeralda | 12/05/2013

@Quidam, la décroissance prône une baisse de l'impact écologique des activités humaines jusqu'aux capacités régénératives de la Terre. Sans cet équilibre, nous mettons en péril notre autonomie en détruisant notre biosphère et nos ressources non renouvelables. La décroissance est nécessaire à notre autonomie.

Écrit par : Adrien Faure | 12/05/2013

@Johann, il faut se battre pour que soit reconnu le véritable sens du mot "liberté" et du mot "autonomie". La liberté de faire du mal à autrui, de l'exploiter, n'est pas une liberté.

Sinon avez-vous lu le programme du PSS de 2010 ? C'est quand même bien autre chose que le PS français.

Oui, je pense que l'on peut vouloir une décroissance économique sans vouloir une décroissance démographique. C'est ma position.

Écrit par : Adrien Faure | 12/05/2013

@ faure

merci de votre réponse...

mais je ne comprends pas très bien votre position.

sachant que l'empreinte écologique des humains en Suisse est une des plus lourde du monde, est-ce que vous prônez une limitation de l'immigration en Suisse ? Comme l'intiative ecopop, allez vous l'accepter ?

Écrit par : quidam | 12/05/2013

@Quidam, non, non, je ne suis pour une décroissance de l'impact écologique des activités humaines par une décroissance démographique, mais par une décroissance du superflus (publicité, luxe, etc.) Avec bien sûr toujours une croissance de l'efficience de la production (produire avec moins d'impact écologique).

Écrit par : Adrien Faure | 12/05/2013

@ faure

vous voulez dire toujours plus de monde en suisse, mais plus de monde qui consomme moins ?

Écrit par : quidam | 12/05/2013

Quidam, qui consomme moins de choses futiles.

Écrit par : Adrien Faure | 12/05/2013

Je ne comprends pas bien la fixation de certains sur l'initiative Ecopop. Elle n'a aucun lien de près ou de loin avec le socialisme et ceux qui y voient une solution écologique n'ont pas réfléchi très loin. La consommation des ressources naturelles ou la pollution sont certes corrélées avec la démographie, mais il n'y a pas de lien directe. Petite piqure de rappelle un Népalais émet 0,1 t de Co2, un Suisse 5.4. Ca fait quand même 54x plus... Allez petit calcul illustratif, qui reprend la même logique que l'initiative Ecopop. Si chaque Suisse diminuait sa consommation de CO2 de 0,1t par année - ce qui est peu et parfaitement faisable -, et bien on pourrait héberger 7'000'000 de Népalais de plus en Suisse pour un bilan carbone parfaitement identique. Pourquoi? Et bien, un népalais ne roule pas en 4x4 et ne consomme pas des produits de luxe qui viennent des 4 coins du globe. Qu'est ce que cet exemple montre? Que les principaux facteurs qui expliquent la pollution, sont les modes de production et de consommation. Das Boot ist nicht voll, mais ses passagers sont plus que trop gras... Si vous vous prétendez un peu "écologique" visez donc la bonne cible. Je compte au moins 5 Hummer à Lausanne...

Écrit par : Johann Dupuis | 12/05/2013

"@Johann, il faut se battre pour que soit reconnu le véritable sens du mot "liberté" et du mot "autonomie". La liberté de faire du mal à autrui, de l'exploiter, n'est pas une liberté."

Pour celui qui l'exerce, ça l'est. Il n'y a pas de "véritable sens". Le sens est donné par une pratique. Votre position relève de l'idéalisme. Allez donc faire un tour sur le blog intitulé "liberté"...

Mal à autrui? Alors il faut interdire la circulation automobile. Qui fait beaucoup de mal non seulement à autrui (à de multiples niveaux, depuis les poumons des citadins jusqu'aux habitants de certaines îles), mais aux conducteurs eux-mêmes. Un dessin?


"Sinon avez-vous lu le programme du PSS de 2010 ? C'est quand même bien autre chose que le PS français."

Non. Le programme ne m'intéresse pas. Seule la pratique compte. Les mots, pfuii...


"Oui, je pense que l'on peut vouloir une décroissance économique sans vouloir une décroissance démographique. C'est ma position."

Complètement utopique.
Certes avant d'avoir une décroissance démographique, il faudrait d'abord penser à la stopper. Ce serait déjà un progrès. La Chine a compris, le Japon aussi. C'est le système capitaliste qui ne peut se passer de la croissance démographique et économique par volonté de puissance.


"Quidam, qui consomme moins de choses futiles."

Que faites-vous de la liberté de chacun? Qu'est-ce qui est "futile"? Qui décidera? Vous allez forcément nuire à autrui.


"(produire avec moins d'impact écologique)."

Plus vous produisez, plus l'impact sera important. Plus la population est nombreuse, plus il faut produire pour satisfaire ses besoins. Seule la décroissance démographique peut induire une véritable décroissance économique et pas l'inverse. Votre position n'a rien de socialiste et tout de l'idéologie chrétienne.

En outre accroître la productivité et augmenter la population se traduit immanquablement par du chômage. Sans compter avec le problème des ressources qui ne sont pas inépuisables. 7 milliards d'habitants sont une charge trop lourde pour la planète, et vous prétendez que le "socialisme" comprend l'écologie, se suffisant à lui-même? Votre "socialisme" est un danger pour la planète et est aussi destructeur que le capitalisme. J'attends avec impatience la fin du pétrole. Adieu veau, vache, couvée et... productivité!

Écrit par : Johann | 12/05/2013

"Je ne comprends pas bien la fixation de certains sur l'initiative Ecopop. Elle n'a aucun lien de près ou de loin avec le socialisme"

Dans la mesure où ceux qui se disent socialistes sont contre cette initiative, le lien est vite fait. Mais il est pratique de dire qu'il n'y en a pas quand on se livre à de la propagande.


" et ceux qui y voient une solution écologique n'ont pas réfléchi très loin."

Je peux vous retourner le compliment.


"La consommation des ressources naturelles ou la pollution sont certes corrélées avec la démographie,"

Voilà au moins une constatation honnête.


" mais il n'y a pas de lien directe."

Bien sûr que si. Il n'est pire aveugle qui ne veut pas voir. Cf. ci-dessous.
Diminuez la population suisse de moitié, votre bilan carbone sera diminué, peut-être pas de la moitié, mais d'un pourcentage important.


"Petite piqure de rappelle un Népalais émet 0,1 t de Co2, un Suisse 5.4. Ca fait quand même 54x plus... "

Ca ne va plus durer très longtemps. Les énergies fossiles ne sont pas inépuisables comme vous le laisser entendre.


"Allez petit calcul illustratif,"

Calcul inutile, parfaitement non illustratif, car concrètement du domaine de la plus pure utopie. Ou de la pure propagande.


" qui reprend la même logique que l'initiative Ecopop. Si chaque Suisse diminuait sa consommation de CO2 de 0,1t par année - ce qui est peu et parfaitement faisable -, et bien on pourrait héberger 7'000'000 de Népalais de plus en Suisse pour un bilan carbone parfaitement identique."

Mensonge caractéristique. La première objection est qu'il n'y a pas que le bilan carbone. Ah! le bel alibi de propagande!

La Suisse n'est déjà pas autarcique pour son alimentation. En doublant la population, il faudrait importer massivement tous les biens nécessaires à ce surcroit de population. Et vous voudriez en plus qu'ils se comportent et qu'ils consomment en Suisse comme au Népal? Bref, vous voulez en faire des parias dans notre pays?


"Pourquoi? Et bien, un népalais ne roule pas en 4x4 et ne consomme pas des produits de luxe qui viennent des 4 coins du globe. Qu'est ce que cet exemple montre?"

Quel mépris pour les Népalais! Car bien sûr c'est par choix qu'ils ne roulent pas en 4x4 et qu'ils consomment peu... Et votre propagande tombent complètement à plat, car les 4x4 sont bien présents au Népal et fort utiles vu l'état de certaines routes. Ne serait-ce que pour le plaisir des touristes suisses en mal de dépaysement.


"Que les principaux facteurs qui expliquent la pollution, sont les modes de production et de consommation. Das Boot ist nicht voll, mais ses passagers sont plus que trop gras..."

Et donc vous voulez que plus de passagers trop gras montent à bord. Peut-être maigres à leur arrivée, mais qui s'engraisseront très rapidement.


"Si vous vous prétendez un peu "écologique" visez donc la bonne cible. Je compte au moins 5 Hummer à Lausanne..."

Décidément vous faites une fixation sur certains modèles de voitures!

Il suffit donc d'interdire la circulation automobile et comme le bilan carbone va s'effondrer, tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes. Votre proposition sur les Hummers, c'est ce qui s'appelle se foutre de la gueule du monde.

A moins que vous proposiez de lancer une initiative pour interdire la circulation automobile, ou certains modèles. Si vous avez du temps à perdre...

En fin de compte, je note votre mépris total pour les Népalais. Et en même temps pour les Suisses que vous voudriez sans doute voire consommer des biens comme les Népalais. 57% des Népalais vivent avec moins de 2 dollars par jours. Vous voulez donc qu'ils viennent crever chez nous, car avec cette somme il n'est tout simplement pas possible de survivre en Suisse.

Petit rappel : espérance de vie : Suisse 81 ans, Népal 66 ans.
En outre vous sortez le chiffres qui vous arrangent. La consommation d'énergie primaire en équivalent pétrole par habitant : Suisse 3'483 kg, Népal 341 kg. Soit un facteur 10. C'est le bateau Terre qui est plein et qui craque de toutes parts (épuisement des ressources, disparition des espèces animales et végétales, guerres, famines, épidémies, etc.). A moins de refuser le bien-être à la majorité de l'humanité et de le conserver par la domination et la guerre à une minorité. Diminuer la population d'un pays riche fait plus alléger la charge que la diminution de la population d'un pays pauvre. Mais ceux-ci aussi devront opter pour la décroissance au fur et à mesure de leur enrichissement souhaitable.

Écrit par : Johann | 12/05/2013

Cher Johann,

désolé de te dire que tu ne connais pas très bien ton sujet. Tu peux prendre tous les indicateurs environnementaux que tu veux, (consommation en eau, en nourriture, production de Co2 ou production de polluants atmosphériques ou de polluants aquatiques) et faire des régressions statistiques, ils sont toujours corrélés avec le PNB / habitants et à PNB égal c'est les modes de consommation qui font la différence alors que le lien avec la démographie est moins étroit, comme le démontre le fait que certains pays différent largement en terme de qualité de l'environnement à population égale. Lis un peu la recherche scientifique sur le sujet et tu reverras peut-être tes conclusions. Autant les rapports du WWF que les indices de mesure environnementaux tels que l'ESI ou l'EVI nous montre que c'est le développement économique et la consommation plutôt que la démographie qui explique l'état des ressources naturels et les niveaux de pollution dans les Etats. La solution au problème de la dégradation des ressources est simple, elle s'appelle décroissance économique. Ecopop n'est rien d'autre que de l'eugénisme teinté de vert. Si on moins l'initative n'était que malthusianiste, mais elle ne cible que les étrangers ce qui en outre la rend extrêment problématique d'un point de vue éthique. Désolé, je suis un pur écologiste dans le sens noble du terme, pas de ceux qui crachent sur les pauvres sous prétexte qu'ils vont envahir notre beau pays qui est soit dit en passant plus menacé par les cultures OGMs et les entreprises de construction que par les Népalais que j'apprécie bcp par ailleurs. Et non mon cher Johann, les népalais sont bon marcheur est n'ont pas besoin de Hummer pour gravir une petite côte, ni d'un Iphone pour savoir ou est le nord..

Écrit par : Johann Dupuis | 12/05/2013

0,1 tonne de CO2 par année et par personne en Suisse? Alors il va falloir détruire beaucoup d’infrastructure, parce que rien qu'avec les infrastructures on les dépasse déjà très largement les 0,5 tonne...

Écrit par : Badoux | 12/05/2013

et bien pourtant.. la société à 2000 watt qui est un objectif mis en avant par les EPF que l'on se doit de juger avec le plus grand sérieux si on se prétend le moins du monde "écologique" vise non pas à réduire de 0.1 T par année par habitant mais de 4.4 t par année et par habitant (pour un total de 1 T/an/habitant contre 5.4 à l'heure actuelle) et ce par de large changements dans notre manière de consommer l'énergie et pas en s'attaquant inutilement aux migrants...

http://www.2000watt.ch/fr/societe-a-2000-watts/

Écrit par : Johann Dupuis | 12/05/2013

"désolé de te dire "

MDR!
On se connaît? Je sais que non. Alors le tutoiement est une façon de rabaisser. Sauf qu'en l'occurrence, vous vous rabaissez vous-même.


" ils sont toujours corrélés avec le PNB / habitants et à PNB égal c'est les modes de consommation "

Ai-je dit le contraire? Pourquoi donc aurais-je évoquer l'espérance de vie qui est un bien meilleur indicateur que le pnb, car plus le pays est pauvre, moins il est monétaire et toute une partie de l'économie n'est pas prise en compte. Elémentaire pourtant. Sauf que ce que vous persistez à refuser de comprendre c'est qu'en arrivant en Suisse ou dans n'importe quel pays développé, un immigrant va rapidement consommer comme un autochtone. Faut bien s'intégrer. Et adieu les 341kg d'ép du Népalais moyen. Votre prétendue démonstration était de l'esbroufe et - je le répète - de la propagande.

En outre les pays du Sud se développent et augmentent leur consommation. Certains certes plus vite que d'autres. Vous avez la prétention de vouloir les en empêcher? Je crains que ce soit trop tard...


"elle ne cible que les étrangers "

Ben oui, sans immigration, la population suisse décroîtrait à terme. Vous préférez une limitation des naissances sur le modèle de la Chine?


"Désolé, je suis un pur écologiste dans le sens noble du terme, pas de ceux qui crachent sur les pauvres"

Après le pur "socialiste", voilà le "pur écologiste"! Magnifique! Un écologiste qui veut que les Népalais viennent en Suisse tout en leur proposant de continuer à consommer 341 kg ép., à marcher à pied et sans moyen de communication moderne. Qui crache sur qui? Au lieu de vouloir le développement de leur pays, mais en limitant la démographie. Même gâteau, mais des parts plus grandes pour chaque habitant.


"Et non mon cher Johann, les népalais sont bon marcheur est n'ont pas besoin de Hummer pour gravir une petite côte, ni d'un Iphone pour savoir ou est le nord.."

Quel mépris pour les Népalais! Petites les côtes au Népal? Plié de rire!


" la société à 2000 watt qui est un objectif mis en avant par les EPF que l'on se doit de juger avec le plus grand sérieux"

C'est bien de vouloir rêver. Quand vous aurez convaincu les Etats-Unis de réduire leur consommation énergétique d'un facteur 6, vous reviendrez nous faire signe. Et puisque nous sommes en Suisse qu'attendez-vous pour proposer une initiative dans ce sens? Je serai parmi les premiers à la signer. Mais j'ai aussi l'habitude des "purs écologistes"... en chambre. Vous ne voulez pas vous salir le mains à faire signer un initiative. L'encre tache. Est-ce que je me trompe?

Au fait vous venez de vous tirer une balle dans le pied. Si l'objectif est de 2000 watts/habitant, moins il y a d'habitants, moins il y a de consommation. Décroissance démographique = décroissance énergétique. Et monde encore plus durable.

Et à propos quelle est votre consommation énergétique? Vélo, marche à pied, bougies, chauffage solaire en hiver, pas d'ordinateur... ah zut, raté!

Et à la place des Népalais, on ne pourrait pas faire venir 7 millions de Centraficains? Au moins cela aurait le mérite d'essayer de sauver les derniers éléphants de ce pays, monsieur qui se targue d'être un "pur écologiste".

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/05/12/26-elephants-massacres-en-centrafrique-ou-l-instabilite-laisse-le-champ-libre-au-braconnage_3175843_3212.html

Et comme le Centrafricain moyen n'émet que 0,05 t de carbone par an, nous aurons atteint une baisse record en moyenne nationale! On les fait venir?

Ah zut, ils ne sont qu'un peu plus de 5 millions. La moyenne ne baissera pas autant que prévu. Mais il faut d'abord penser aux éléphants.

Écrit par : Johann | 13/05/2013

Réflexion sur la société à 2000 watts. Je serai totalement pour. Le seul problème c'est que c'est de l'égalitarisme total totalement impossible dans une société inégalitaire. Alors chiche, on réduit l'échelle des salaires de 1 à 4? Je suis pour. Bienvenue au pays du communisme. Il y en a un qui va se faire des tas d'amis.

Parce que la mise en place de toutes les technique proposées à un coût et seuls les plus riches peuvent se les permettre. Je voudrais qu'on m'explique pourquoi une éolienne individuelle coûte 10'000 USD aux States et 20'000 Euro en Europe. Je voudrais qu'on m'explique pourquoi ici une éolienne individuelle coûte plus cher qu'un voiture. Je voudrais qu'on m'explique pourquoi les panneaux photovoltaïques sont hors de prix. C'est toujours le même problème : les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Et si techniquement on peut envisager des sociétés à 2000 watts, pratiquement il faudra un changement de société que seule une toute petite minorité est prête à accepter. Les pays qui en ont les moyens sont prêts à faire la guerre pour maintenir leur société à plus de 2000 watts. Car avec la société à 2000 watts, il serait impossible d'assurer une domination ou de faire la guerre. Et là, ce n'est pas un changement de société, mais de cerveau qui serait nécessaire, d'Homo bellicus à Homo enfin sapiens.

Écrit par : Johann | 13/05/2013

Je prends le temps de répondre une dernière fois. Je reviens sur la sujet de la discussion qui est Ecopop. Si le problèmes environnementaux sont dus prinicpalement à la démographie croissante, comme certains aimeraient le croire pour ne pas se poser les bonnes questions sur les modes de vie, j'aimerais savoir en quoi Ecopop va résoudre quoique ce soit. Interdire l'accès de la Suisse se serait faire un geste pour la planète? En fait ce serait mieux que les étrangers reste chez eux pour qu'ils y consomment leurs ressources naturelles. C'est donc ça "le projet écologique" que vous défendez?
En outre, est ce que la dégradation des ressources naturelles en Suisse est provoqué par la surpopulation? La réponse est non encore une fois. Un Suisse moyen consomme bcp trop, utilise trop des moyens de mobilité privés, vis dans des espaces surchauffés et mal chauffés et surtout consomme mal en ne soutenant pas assez l'agriculture de proximité et en important des produits de très loin dont les critères de production ne respecte pas l'environnement. C'est ça la menace qui pèse sur l'environnement et pas seulement en Suisse, à l'échelle mondiale. Ecopop ne résout aucun des problèmes que je viens de mentionner et se rajoute à l'arsenal de politiques xénophobes que la Suisse est en train de développer. Et sauf erreur de respect envers les centraficains, le massacre des éléphants n'est pas du à la démographie, mais au commerce international de l'ivoire qu'on résorberait en luttant contre la consommation de luxe.

Écrit par : Johann Dupuis | 13/05/2013

@ faure

i) à combien estimez la réduction possible de consommation de choses futiles pour un suisse moyen ? (ex. le suisse moyen consomme 30 % ou 500.- par mois de choses futiles)

ii) à combien estimez vous le suplus d'habitants encore possible en Suisse ?

Écrit par : quidam | 13/05/2013

Les commentaires sont fermés.