15/03/2013

Défense du Mouvement Socialiste Anticapitaliste


Alors qu'une majorité des membres de la Jeunesse Socialiste Vaudoise ont refusé que leur parti adhère au Mouvement Socialiste Anticapitaliste (MSA), censé fédérer l'aile gauche du Parti Socialiste Suisse avec la Jeunesse Socialiste Suisse, permettez-moi ici de répondre aux critiques et questions qui ont été émises lors du débat sur l'adhésion, et de montrer en quoi elles sont infondées. 


1. Le MSA se dit anticapitaliste, mais par quoi voudrait-il remplacer le capitalisme ?

Cette première question met en évidence deux choses : soit son auteur manque de « culture » politique, soit son auteur est pro-capitaliste. Ceci étant dit, il suffit d'ouvrir le programme du PS de 2010 pour avoir la réponse... Le PS y dresse une liste de 9 façons de dépasser le capitalisme par une démocratisation de l'économie privée (qui vont de l'extension des services publics, à la propriété étatique de certaines entités économiques, en passant par l'autogestion et la propriété des travailleurs). Quant à la JS, elle a clairement et simplement défini dans
Démocratie Socialiste que le dépassement du capitalisme pouvait se faire par la propriété des travailleurs sur leurs moyens de production et l'instauration de l'autogestion. Bref, PS et JS sont d'accord sur comment dépasser le capitalisme, et la réponse revient en gros à prôner le socialisme démocratique. 

2. L'idée du MSA est intéressante, mais il existe d'ores et déjà d'autres mouvements de ce type, donc le MSA n'est qu'une copie supplémentaire inutile. 


Cette remarque est fausse. Il n'existe pas d'autre mouvement comme le MSA. Au sein du PS suisse il existe certes plusieurs tendances formant l'aile gauche du PS, mais aucune n'a été fondée pour les fédérer toutes au sein d'une seule et même entité. L'auteur de cette remarque n'est simplement pas au courant des caractéristiques de chacune de ces tendances et de leurs objectifs.

3. C'est à la Jeunesse Socialiste de fédérer l'aile gauche du PS, en fondant le MSA on divise la JS.

Cette remarque est absurde. Si c'est à la JS de fédérer l'aile gauche du PS, alors pour pouvoir la fédérer il faut qu'elle se dote d'une structure autre que celle de la JS, puisque seule les moins de 30 ans peuvent y adhérer !
Par conséquent, si c'est le rôle de la JS de fédérer l'aile gauche du PS, alors la JS doit faire exactement ce que nous faisons : fonder une structure pouvant regrouper la JS avec les autres tendances de l'aile gauche du PS.
Il n'y a division que parce que les JSV refusent d'adhérer au MSA, le MSA n'étant lui-même que l'expression de cette volonté de fédérer et d'unir l'aile gauche du PS avec la JS, donc de jouer le rôle de la JS justement.

4. Le MSA est créé à l'interne de la JS, et pourtant nous demandons ensuite à la JS d'intégrer le MSA, il y a donc un problème logique.

Le MSA n'est pas un mouvement créé à l'interne de la JS. Le MSA est créé à l'interne du PS et (!) de la JS. La JS n'est qu'une des tendances de l'aile gauche du PS. Son adhésion n'est qu'un pas vers l'union des différentes tendances de l'aile gauche du PS. Il est bien que le mouvement partent des jeunes, mais il ne faut pas non plus nous donner trop d'importance. L'adhésion de la JS au MSA est importante, mais elle semble plus facile et évidente que les autres adhésions recherchées qui sont celles des différentes composantes du PS.

5. Quelles sont les modalités d'action du MSA ? Comment agir concrètement ?

La feuille de route du MSA est souple. Nous avons décidé de nous concentrer sur l'adhésion des sections des JS romandes pour commencer. Dans le même temps nous souhaitons renforcer notre collaboration avec notre alter-ego suisse-allemand afin de préparer la fusion future de nos mouvements. La question de l'adhésion des sections du PS, ainsi que celle des autres tendances de l'aile gauche du PS, se poseront plus tard, dès que nous aurons terminé les demandes d'adhésion au JS romandes. 
Dans le même temps que nous effectuons ces procédures, nous voulons développer notre présence sur les réseaux sociaux, à travers nos deux blogs, et notre page et notre compte facebook. Un travail d'écriture doit aussi se faire pour convaincre le plus grand nombre de se joindre à nous et d'adhérer à nos idées. En outre, nous désirons prendre position sur de nombreux sujets, comme ceux des votations, pour commencer à faire entendre cette voix de l'aile gauche du PS que nous sommes en train de mettre sur pieds. 
A la longue, lorsque suffisamment de militants nous aurons rejoint, nous structurerons davantage notre mouvement et l'organiserons davantage.

6. Le logo et le nom du MSA sont caricaturaux.

Le nom du MSA est-il caricatural ? 
En fait c'est un pléonasme, le socialisme étant par définition (ontologiquement) anticapitaliste. Ce nom a été choisi car il est le meilleur pour différencier ceux qui réduisent le socialisme à une émotion empathique ou à une valeur x ou y, et ceux, comme nous, pour qui le socialisme est un véritable projet de société proposant un contre-modèle au
capitalisme.
Mais nous sommes souples et ouverts, et par conséquent disposés à débattre de toute proposition alternative.
Quant au logo il représente un poing, une rose, avec du rouge, et du noir. Autrement dit que des éléments qui sont sur les drapeaux de la JS et du PS...
Leurs drapeaux seraient-ils caricaturaux ?

A nouveau, nous sommes néanmoins ouverts à toute proposition.

7. Le socialisme anticapitaliste n'est pas une bonne idée.

Désolé cher auteur de cette remarque, mais si tu penses que le socialisme (anticapitaliste) n'est pas une bonne idée, alors nous ne sommes simplement pas sur le même bateau. Les programmes du PS et de la JS intègrent le dépassement du capitalisme par le socialisme. Ne pas adhérer à cela c'est donc ne pas adhérer à un des points importants des programmes du PS et de la JS.



 

21:36 Publié dans Mouvement Socialiste Anticapitaliste | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Quelle magnifique auto-justification... Les autres ont gous tort et vous avez raison. Intéressant.

Écrit par : Déblogueur | 15/03/2013

Socialiste et anticapitaliste en effet au vu des milliers d'appart de l'Etat français laissés en jachère et les sans logis qui peuplent la France plus antisocial on ne trouve pas mieux!
En attendant on ne connait aucun socialiste qui ne profite pas du système mis en place par ceux contre qui beaucoup crachent leur venin
Notre Général Guisan disait envers ceux qui ne se plaisent pas chez nous,qu'ils aillent ailleurs,c'est vrai si la Suisse n'était pas si riche grâce à son peuple travailleur ,elles n'attireraient pas autant d'anarchistes et de jamais contents qui sont bien contents de pouvoir profiter des rentes toujours payées par les rentiers comme le chomage par exemple

Écrit par : lovsmeralda | 16/03/2013

Être "anti" n'est tout simplement pas un programme, sans compter la forte connotation "cours de récré", c'est compréhensible jusqu’à 12 ans, ensuite faut commencer a grandir un peu.

Écrit par : Eastwood | 16/03/2013

Eastwwod, nous ne sommes pas que anti, nous sommes pour le socialisme !

Écrit par : Adrien Faure | 16/03/2013

Les commentaires sont fermés.