10/12/2012

De l'expropriation de la valeur du travail des travailleurs par le patronat


Ne pas comprendre ce qu'est l'expropriation de la valeur du travail des travailleurs par le patronat, c'est se priver du fondement éthique qui légitime le dépassement du capitalisme.

On peut en effet vouloir dépasser le capitalisme parce que ce système est inefficace, productiviste, impérialiste, inégalitaire, inéquitable, injuste, oppressant, etc.
Mais le cœur de la critique du capitalisme réside selon moi dans cette idée-constat qu'est l'expropriation de la valeur du travail des travailleurs par le patronat. 


De quoi parle-t-on ?


Du constat que l'on peut faire, lorsque l'on étudie le capitalisme, que le travailleur salarié qui travaille dans une entreprise privée est expropriée de la valeur de son travail par son patron. C'est à dire que le patron ne paie pas la valeur complète du travail du travailleur qui œuvre sous sa domination. 

Cette expropriation correspond à une rente patronale que l'on peut diviser en deux types d'expropriation différentes : l'expropriation actionnariale, et l'expropriation managériale. 
L'expropriation actionnariale correspond aux revenus du capital. L'actionnaire (le capitaliste) investit son capital, puis il touche des gains sur ce capital. Concrètement, cela revient à dire que l'actionnaire touche de l'argent (une rente) sur son capital investi dans des entreprises sans travailler dans ces entreprises. Les travailleurs se voient ainsi privés, expropriés, de la valeur de leur travail par les actionnaires. Autrement dit, pour payer la rente des actionnaires oisifs, la valeur du travail des travailleurs est baissé (ce qui revient à dire que leur salaire est baissé).


Bien entendu, les libéraux (comprenez, les idéologues du patronat) répondent généralement que le travailleur peut lui-même être actionnaire. 

Mais ceci est une illusion ! (Plus exactement, c'est l'une des trois illusions libérales : illusion de la liberté formelle, illusion de la moyennisation, et illusion de l'actionnariat.) 

Car concrètement, seule 0,2% de la population mondiale possède 50% de toutes les entreprises cotées en Bourse.

Quant à l'expropriation managériale, elle correspond à la rente que touche le manager (ou entrepreneur) sur le dos des travailleurs. Ainsi, le salaire des travailleurs est baissé pour permettre au manager de toucher un revenu supérieur à la valeur de son travail. 

Ceci étant dit, certains auront toujours du mal à cerner cette notion.

Pour les éclairer, prenons un cas éclairant, celui des fluctuations salariales mises en parallèle avec les fluctuations de la productivité du travail (la croissance de la productivité du travail correspond à la croissance de ce qu'un travailleur produit en un laps de temps plus court, ainsi plus la productivité du travail augmente, plus le travailleur produit de choses en moins de temps, c'est à dire plus il est productif). 

Selon le Bureau International du Travail (BIT), « entre 1999 et 2011, l'augmentation de la productivité du travail moyenne dans les économies développées a été plus de deux fois supérieure à celle des salaires moyens. Aux Etats-Unis, elle a été de 85% depuis 1980 dans les secteurs non agricoles, tandis que la rémunération horaire réelle n'a augmenté que de 35%. En Allemagne, la productivité a augmenté de 25% en vingt ans tandis que les salaires mensuels réels n'ont pas bougé ».

Ces exemples illustrent bien l'expropriation de la valeur du travail des travailleurs dont ils sont victimes au profit du patronat : les travailleurs ont beau être davantage productifs (la valeur de leur travail croît), leur rémunération n'augmente pourtant pas (du tout) proportionnellement, le patronat les expropriant.

Quelle réponse apporter à l'expropriation de la valeur du travail des travailleurs par le patronat ?

L'expropriation des expropriateurs : la collectivisation des moyens de production, c'est à dire la propriété des travailleurs sur leurs moyens de production. 

Le socialisme, what else ?

12:52 Publié dans Expropriation de la valeur du travail des travaill | Lien permanent | Commentaires (72) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

"L'expropriation des expropriateurs : la collectivisation des moyens de production, c'est à dire la propriété des travailleurs sur leurs moyens de production."

Le communisme, oui !

Écrit par : Philippe C | 10/12/2012

@Philippe C, il me semble que le communisme correspond plutôt au dépérissement de l'Etat, à la fin de la division du travail, à la fin du règne de la nécessité, à l'égalité absolue de revenu, et à la disparition des catégories marchandes et monétaires.

Mais vous avez raison, pour la grande majorité des gens, le communisme c'est plutôt la phrase que vous citez, et le socialisme c'est plutôt Hollande.

Pleurez donc avec moi ce triste constat... :'(

Écrit par : Adrien Faure | 10/12/2012

Juste pour dire, cher Adrien, mais les actionnaires d'une société ne recoivent pas une rente dans une société - ils reçoivent des dividendes, prélevés sur les éventuels bénéfices de la société. Qui n'existent qu'après que les charges sociales, les créanciers (y compris les employés), les impôts, etc. sont payés. Savez-vous cela?

Si la société perd de l'argent, tombe en faillite... l'actionnaire perdra son investissement, vraisemblablement intégralement en cas de faillite.

Avez-vous un minimum de connaissances en matière d'économie, de droit de société, voire du monde réel? A vous lire, j'en suis sceptique...

Écrit par : Effaré | 10/12/2012

@Effaré, bien entendu, les dividendes correspondent à une rétribution du risque que prend l'actionnaire en prêtant son capital à une entreprise.
Certes, l'actionnaire peut perdre sa mise si l'entreprise fait faillite.

Mais cela ne change rien à ce que je dis :-)

Ce que je dis c'est que ces dividendes sont prélevés sur des profits réalisés par des travailleurs, et que ces profits devraient leur revenir à eux.

Écrit par : Adrien Faure | 10/12/2012

"Ce que je dis c'est que ces dividendes sont prélevés sur des profits réalisés par des travailleurs, et que ces profits devraient leur revenir à eux."
Pascal Holenweg, Adrien Faure, combien de divisions ?

Écrit par : Géo | 10/12/2012

bonne journée Adrien

Écrit par : lovsmeralda | 11/12/2012

A vous aussi Lovsmeralda^^

Écrit par : Adrien Faure | 11/12/2012

@ Adrien,

Ceux qui exproprient la valeur du travail des travailleurs; c'est justement les collectivistes tel que vous les défendez.

Votre modèle de société ne récompense pas l'individu ( donc le travailleur ) par son talent. Il récompense un collectif qui compte sur la valeur de certains qui font mieux et plus que d'autres pour toucher au final la même chose.

D.J

Écrit par : D.J | 11/12/2012

D.J

"Votre modèle de société ne récompense pas l'individu ( donc le travailleur ) par son talent. Il récompense un collectif qui compte sur la valeur de certains qui font mieux et plus que d'autres pour toucher au final la même chose."

Mais pourquoi dites-vous cela?

J'ai toujours soutenu qu'un écart de revenu de 1 pour 5 était acceptable selon moi, justement pour rétribuer la valeur de ce que font certains mieux que d'autres.

Écrit par : Adrien Faure | 11/12/2012

"Mais pourquoi dites-vous cela?"

Pourquoi il dit cela?

Mais parce que dj est dépourvu de cerveau et pense avec les pattes. Pour le vérifier il n'y a qu'à lire les âneries qu'il écrit dans son blog. Le pauvre fait pitié.

Écrit par : Pierre NOËL | 12/12/2012

Monsieur Faure, le commentaire ci-dessus n'est pas de moi mais de l'usurpateur de mon identité. Merci de bien vouloir l'enlever et de vérifier l'IP.

Nous étions d'accord avec D. Cornu sur la procédure.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Monsieur Faure, le commentaire ci-dessus n'est pas de moi mais de l'usurpateur de mon identité. Merci de bien vouloir l'enlever et de vérifier l'IP.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Monsieur Faure veuillez retirer le dernier commentaire ainsi que le premier et merci de rejeter tous commentaires de cet IOP

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

.................................................lllllllllllllllllllllllllllllllllllllll

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Je peux aussi perturber votre blog comme l'islamique.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Monsieur Faure, le commentaire ci-dessus n'est pas de moi mais de l'usurpateur de mon identité. Merci de bien vouloir l'enlever et de vérifier l'IP.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Je ne suis pas certain que les hébergeurs apprécient ce procédé islamique.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Je ne suis pas certain que les hébergeurs apprécient ce procédé islamique.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Je ne suis pas certain que les hébergeurs apprécient ce procédé islamique.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Je ne suis pas certain que les hébergeurs apprécient ce procédé islamique.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Je ne suis pas certain que les hébergeurs apprécient ce procédé islamique.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Monsieur Faure, le commentaire ci-dessus n'est pas de moi mais de l'usurpateur de mon identité. Merci de bien vouloir l'enlever et de vérifier l'IP.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Alors la boursouffle c'est quoi ton problème? Explique toi?

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Alors la boursouffle c'est quoi ton problème? Explique toi?

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Alors la boursouffle c'est quoi ton problème? Explique toi?

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Alors la boursouffle c'est quoi ton problème? Explique toi?

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Alors la boursouffle c'est quoi ton problème? Explique toi?

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Alors la boursouffle c'est quoi ton problème? Explique toi?

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Alors la boursouffle c'est quoi ton problème? Explique toi?

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Alors la boursouffle c'est quoi ton problème? Explique toi?

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Monsieur Faure, le commentaire ci-dessus n'est pas de moi mais de l'usurpateur de mon identité. Merci de bien vouloir l'enlever et de vérifier l'IP.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Cette discussion schizophrénique est assez amusante^^

Pierre Noël le vrai (d'après ses dires), je suis désolé que votre identité soit usurpé. Mais je n'ai pas le temps pour m'occuper de ce type de maintenance.

Écrit par : Adrien Faure | 13/12/2012

Donc vous ne respectez pas l'hébergeur, pas plus que les commentateurs vous êtes situé, mais sans surprise.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Donc vous ne respectez pas l'hébergeur, pas plus que les commentateurs vous êtes situé, mais sans surprise.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Pierre Noël, mais pourquoi dites-vous cela ? :O
C'est juste que j'ai trop à faire pour m'occuper de régler des problèmes d'usurpation de nom... Demandez à la TdG et au gérant des blogs de vous aider non ?

Écrit par : Adrien Faure | 13/12/2012

En droit vous devenez "complice d'usurpation d'identité dans l'intention de nuire"

Je ne viens pas sur votre blog ou vous devez respecter la règle qui indique que : "si quelqu'un vous indique que son identité est usurpée vous devez ôter le commentaire"

C'est ce que nous avions conclu avec D. Cornu. En attendant vous êtes de très mauvaise foi et prenez de ce fait la TDG et l'hébergeur pour des ânes.

Donc pour la dernière fois je vous demande d'ôter tous les commentaires de Pierre NOËL car je ne souhaite pas venir sur votre blog, qui n'a aucun intérêt pour moi.

Merci.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Pierre Noël, vous êtes un personnage fort désagréable.
Ne venez plus sur mon blog svp, et cessez de m'importuner avec vos commentaires répétitifs. Vous dérangez la bonne conduite des débats sur mon blog en répétant vos commentaires sans fin.

Écrit par : Adrien Faure | 13/12/2012

Je ne suis pas venu sur votre blog puisque je vous indique que mon identité est usurpée. Vous êtes idiot ou quoi?

Une sera adressée demain chez le procureur./

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Pierre Noël, et qu'est ce qui me dit que vous ne jouez pas la comédie pour polluer mon blog ?
Seriez-vous PLR ?

Écrit par : Adrien Faure | 13/12/2012

Il vous suffit de vous adresser soit à Mr Cornu soit à Mr Mabut, puisque l'usurpation de mon identité avait fait l'objet d'une discussion pour avoir de nouvelles règles sur les blogs, c'était au printemps. A la suite de cela j'avais arrêté toute plainte auprès du Procureur étant assuré que le nécessaire serait fait auprès des détenteurs de blogs.

Je n'ai aucune mauvaise intention à votre égard. Vous pouvez également vous adresser à HL concernant mon email, sans pour autant les faire paraître en public sur votre blog.

J'ai essayé de vous joindre en cliquant (ici) mais la page est restée blanche.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Bon alors, partons du principe que ce que vous dites est vrai, alors qu'est ce que vous voulez que je fasse ?

Écrit par : Adrien Faure | 13/12/2012

Moi aussi je m'appelle Pierre Noël.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Il faut me faire confiance, vous aurez le temps de vous entretenir avec Mr Mabut que j'ai au téléphone à l'époque.

Ce que je vous demande c'est d'ôter tous les commentaires au nom de Pierre NOËL. Par l'intermédiaire de HL en toute confiance je peux sur votre demande vous donner mon email si vous pensez que c'est utile.

Je ne suis pas venu sur votre blog l'IP du premier commentaire n'est pas le même que le mien. Qui plus est DJ est une personne pour qui j'ai de l'estime, lui aussi peut vous le confirmer. J'ai bien des choses à faire et ce n'est pas mon genre de jouer à ce jeu loin sans faut. Je vous respecte autant que les personnes citées.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Excusez moi ce n'est pas avec Mr Mabut mais D. Cornu.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Hé le Pierre, décide toi vieux.

Mabut ou Cornu?

Cornu ou Mabut?

T'as perdu ta boussole?

Écrit par : Pierrette NOËL | 13/12/2012

un peu comme on ouvre chaque jour une image du calendrier de l'Avent , la période est propice à s'imaginer comme le porteur d'une hotte de commentaires émanant du Papa Noël , et bien entendu ni Cornu médiateur de rien ni le Docteur Mabut-se ne vont intervenir , c'est la dure loi du genre , d’autres plate-formes appliquent d'autres règles, et ainsi évitent les dérapages diffamatoires de cette déchetterie, j'ai indiqué à plusieurs auteurs de sites , l'intérêt que pouvait représenter la "construction" d'une plate-forme plus exigeante, sans aucun succès.En conséquence un peu à l'image du Bazar d'Alep, d'Ispahan ,d’Istanbul , chaque vendeur d'article est ainsi aligné, Sioniste et Palestinien, progressiste et réactionnaire etc etc.

Écrit par : briand | 13/12/2012

http://www.dailymotion.com/video/xd12e_hitler-et-le-mufti_news

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Bien d'accord avec vous briand! Finalement A. Faure va devoir prendre la pelle à merde et le balai pour nettoyer les crottes des autres.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Je suis le Mufti et je vous adore Pierre Noël.

Écrit par : Mufti | 13/12/2012

En voilà un autre il n'y a qu'à demander:

http://photospalestine.free.fr/#palestine

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

En veux tu en voilà c'est la beauté de l'islam!

http://shariaunveiled.files.wordpress.com/2012/08/6a00d8341c60bf53ef0177441143c1970d.jpg?w=600&h=450

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Celui là pour la nuit...

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/12/07/les-musulmans-de-leurope-ont-annonce-le-djihad-aux-chiens-2/

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

De quoi passer une nuit blanche..

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=rMdtfczLV2M

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Pas de réaction? Très bien.

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/12/05/pour-jeannette-bougrab-il-nexiste-pas-dislamisme-modere-ni-de-charia-light/

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2012

Pierre NOËL vous êtes le genre que j'adore. On se donne rendez vous?

Écrit par : Mufti | 13/12/2012

Aller un peu de lecture pour la pause..


Versets du Coran discriminatoires envers les non-musulmans, les athées et les apostats



Les versets suivants proviennent du site Yabiladi (http://www.yabiladi.com/coran). Ils visent diverses catégories de non-musulmans (juifs, chrétiens, païens, polythéistes, sabéens et athées, de même que les apostats de l'islam. Ils sont désapprobateur, méprisants ou haineux.


À savoir avant de commencer la lecture:

Les mots utilisés pour parler des non-musulmans sont variés: infidèles, pervers, égarés, impies, négateurs, sceptiques, injustes, perdants, menteurs, idolâtres et même criminels. Certains versets concernant les non-musulmans qui combattent les musulmans mais ils ont été inclus car ces combats étaient souvent initiés par Mahomet devant leur refus de se convertir.

On également été inclus les versets laissant entendre que les châtiments collectifs d'origine divine (repris de l'Ancien Testaments) sont le résultats du refus des peuples concernés d'écouter Noé, Moïse, Loth et Jésus (qui sont considérés comme des prophètes dans le Coran).

N'ont pas été inclus les versets faisant l'apologie du djihad (la guerre sainte) lorsqu'ils ne mentionnaient pas les non-musulmans mais le dhijad est en principe une guerre pour Allah, donc, dans son interprétation la plus violente, une guerre pour imposer l'islam sur toute la surface de la Terre. N'ont pas non plus été inclus les versets tolérants envers les non-musulmans (car il y en a un certain nombre) car ils sont considérés comme abrogés par des versets violents plus récents. (lire sur l'abrogation: http://www.notredamedekabylie.net/Dialogueislamochr%C3%A9tien/R%C3%A9ponseschr%C3%A9tiennesauxobjectionsmusulmanes/tabid/81/articleType/ArticleView/articleId/514/LABROGATION-DANS-LE-CORAN-par-le-Pere-Zakaria-BOUTROS.aspx)

L'expression "Tourner le dos" signifie tourner le dos à l'Islam ou refuser d'écouter le prophète et "Rompre le pacte conclu avec Dieu" ou le "troquer à vil prix" signifie apostasier. Les "associateurs" sont les chrétiens car ils "associent" à Dieu deux autres "personnes", soient le fils et le Saint-Esprit. Les "gens du livre" sont les juifs et les chrétiens.



1.7. la voie de ceux que Tu as comblés de bienfaits, non celle de ceux qui ont mérité Ta colère ni celle des égarés !

2.6. Quant aux infidèles, il leur est égal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas. Ils sont rebelles à toute croyance,
2.7. et Dieu a scellé leur cœur et leur entendement. De même qu'un voile leur barre la vue, et ils sont voués à un terrible châtiment.
2.8. D'aucuns parmi les hommes disent : «Nous croyons en Dieu et au Jour dernier», alors qu'ils ne sont pas croyants.
2.9. Ils cherchent seulement à tromper Dieu et les véritables croyants, mais en réalité ils ne trompent qu'eux-mêmes, sans en avoir conscience.
2.10. Ces gens-là ont le cœur rongé par un mal profond que Dieu laisse s'aggraver , de même qu'un châtiment douloureux leur sera infligé, pour prix de leur mensonge,
2.11. car lorsqu'on leur dit : «Ne faites pas de mal sur la Terre !», ils répliquent : «Nous ne sommes que des réformateurs.»
2.12. Qu'y faire? Ce sont des êtres malfaisants, mais ils n'en ont pas conscience.
2.13. Et lorsqu'on les invite à croire en Dieu, à l'exemple des vrais croyants, ils s'écrient : «Quoi ! Vous voulez que nous croyions, comme croient ces insensés?» Hélas ! Ce sont eux les insensés, mais ils n'en ont pas conscience.
2.14. Cependant, lorsqu'ils rencontrent des croyants, ils leur disent : «Nous sommes des vôtres» , mais, dès qu'ils se retrouvent avec leurs démons, ils se déclarent des leurs en disant : «Nous sommes avec vous. Nous ne faisions que plaisanter, rien de plus.»
2.15. C'est Dieu qui les tournera en dérision le moment venu mais, en attendant, Il les laisse divaguer dans leur égarement.
2.16. N'ont-ils pas troqué la Vérité contre l'erreur? Ne se sont-ils pas fourvoyés en faisant ce marché de dupes?
2.17. Il en est d'eux comme des gens qui auraient allumé un feu , mais à peine ce dernier jette-t-il sa clarté sur les alentours que Dieu en fait disparaître la lumière, les laissant comme aveugles, plongés dans les ténèbres.
2.18. Alors sourds, muets et aveugles, ils ne peuvent plus retrouver la Voie du Seigneur.
2.19. On peut les comparer aussi à des gens qui, au moment où les nues éclatent en pluie, tonnerre et éclairs, se mettent les doigts dans les oreilles, terrorisés par le fracas de la foudre et la menace de la mort. Ainsi, Dieu cerne les infidèles de toutes parts.
2.20. Et peu s'en faut que l'éclair ne leur ravisse la vue car, à la moindre lueur, ils se mettent à marcher mais, dès que le ciel s'obscurcit, ils se figent. Or, si Dieu l'avait voulu, Il les aurait privés de l'ouïe et de la vue, car Sa puissance n'a point de limite.

2.24. Mais si vous n'y parvenez pas – et assurément vous n'y parviendrez jamais –, parez-vous contre l'Enfer qu'alimenteront les hommes et les pierres, et qui est réservé aux infidèles.

2.88. «Nos cœurs, disent-ils, sont inaccessibles à toute croyance.» Non ! C'est plutôt Dieu qui les a maudits pour leur incrédulité, car il est bien rare qu'ils croient réellement.
2.89. Lorsqu'ils reçurent de la part de Dieu un Livre confirmant leurs propres Écritures, et alors qu'auparavant ils n'avaient cessé d'implorer l'assistance divine contre les infidèles, ils refusèrent de croire à ce Livre qui pourtant leur avait été prédit. Maudits soient donc les infidèles !
2.90. Combien est vil le prix contre lequel ils ont troqué leurs âmes lorsqu'ils ont nié ce que Dieu a révélé et ce, uniquement par dépit, car ils n'ont pu admettre que Dieu, par un effet de Sa grâce, ait choisi certains de Ses serviteurs pour les gratifier de la révélation ! Ils se sont ainsi attiré doublement la colère du Seigneur et le châtiment ignominieux qui sera réservé aux infidèles.

2.94. Dis-leur encore : «Si vous êtes sûrs que le séjour éternel auprès de votre Seigneur vous est réservé, à l'exclusion des autres hommes, souhaitez donc une mort immédiate, pour donner la preuve que vous êtes sincères !»
2.95. Mais ils ne formuleront jamais pareil souhait, sachant tout le mal qu'ils ont perpétré de leurs mains sur la Terre. Et Dieu connaît bien les injustes.
2.96. Et si tu observes ces gens-là, tu constateras qu'ils sont de tous les hommes, même des païens, les plus avides de vivre, au point qu'il n'en est aucun parmi eux qui ne désire vivre mille ans. Or, même une telle longévité ne saurait pour autant les soustraire au châtiment qui les attend, car rien de ce qu'ils font n'échappe au Seigneur.

2.99. Prophète ! Nous t'avons révélé des signes évidents que seuls les pervers osent mettre en doute.
2.100. Eh quoi ! À chaque fois qu'ils prennent un engagement, il s'en trouve toujours parmi eux quelqu'un qui le viole ! Il est vrai qu'ils sont constitués en grande majorité d'infidèles.

2.105. Ni les négateurs parmi les gens du Livre ni les idolâtres ne voudraient qu'une faveur quelconque vous soit accordée par votre Seigneur. Mais Dieu réserve Sa grâce à qui Il veut, car Dieu est le Détenteur de la grâce infinie.

2.108. Voudriez-vous harceler votre Prophète des mêmes questions insidieuses qu'on posait autrefois à Moïse? Sachez que quiconque échange la foi contre l'impiété sera totalement éloigné du droit chemin !


2.120. Tu ne seras agréé ni des juifs ni des chrétiens que lorsque tu auras suivi leur confession. Dis : «Il n'est d'autre voie de la vérité que Celle de Dieu !» Cependant, si par hasard tu accédais à leurs désirs, après la science que tu as reçue, tu te trouverais devant Dieu sans défense ni secours.
2.121. Ceux à qui Nous avons donné le Livre et qui le récitent correctement, ceux-là y croient réellement , tandis que ceux qui en dénaturent le sens sont les véritables perdants.

2.130. Mais qui donc se détournera, à moins d'être un esprit insensé, du culte d'Abraham? Cet apôtre que Nous avons élu en ce monde, et qui siégera parmi les justes dans la vie future ,

2.137. Si les gens du Livre adhèrent à votre croyance, ils seront dans la bonne voie , et, s'ils s'en détournent, c'est qu'ils auront opté pour la rébellion.

2.142. Les insensés parmi les hommes ne tarderont pas à dire : «Qui les a donc détournés de la direction qibla vers laquelle ils s'orientaient pour la salât?» Dis-leur : «Orient et Occident appartiennent également à Dieu, qui dirige qui Il veut vers le droit chemin.»

2.145. Quelles que soient les preuves que tu fourniras à ceux qui ont reçu l'Écriture, ils n'adopteront pas ton orientation qibla, pas plus que toi tu n'adopteras la leur. D'ailleurs, aucun d'eux-mêmes n'est disposé à adopter celle de l'autre. Si donc tu te laissais tenter par leurs caprices, malgré la science que tu as reçue, tu ferais certainement partie du contingent des injustes.

2.159. Ceux qui dissimulent les signes évidents et la bonne direction que Nous avons clairement révélés dans le Livre, ceux-là seront maudits de Dieu et de tous ceux qui peuvent les maudire,

2.161. Les négateurs qui vivent et meurent en tant que tels encourront à la fois la malédiction de Dieu, celle des anges et celle de tous les hommes.
2.162. Et cette malédiction les poursuivra éternellement, sans que leurs tourments puissent jamais connaître ni répit ni allégement.

2.165. Il est des hommes qui prennent en dehors de Dieu des associés qu'ils se mettent à aimer à l'égal de Dieu Lui-même ! Mais ce sont les croyants qui vouent à Dieu le plus grand amour. Ah ! Si les injustes pouvaient entrevoir le supplice qui les attend, ils verraient alors que la puissance entière appartient à Dieu seul et que Dieu, quand Il sévit, le fait toujours avec rigueur.

2.170. Lorsqu'on dit aux infidèles : «Conformez-vous à ce que Dieu a révélé !», ils rétorquent : «Non ! Nous devons plutôt nous conformer à ce que nous ont légué nos ancêtres !» Eh, quoi ! Les suivraient-ils même s'ils manquaient de discernement, même s'ils étaient dans l'erreur?
2.171. Ces infidèles font songer à des animaux qui n'entendent que les sons et les cris des appels confus qu'on leur lance, et qui, sourds, muets et aveugles, sont incapables d'en saisir le sens.

2.174. Ceux qui dissimulent ce que Dieu a révélé du Livre et qui le troquent à vil prix, c'est comme s'ils remplissaient de feu leurs entrailles. Dieu ne leur adressera pas la parole le Jour du Jugement dernier et ne leur accordera pas Son pardon , mais un châtiment douloureux leur sera infligé.
2.175. Voilà ceux qui échangent la Vérité contre l'erreur et qui troquent le pardon de Dieu contre le châtiment de l'Enfer ! Et quelle endurance il leur faudra pour supporter les affres de la Géhenne !
2.176. Il en est ainsi parce que Dieu a révélé le Livre en tant que Message de vérité, et que ceux qui se livrent à des controverses à son sujet s'engagent dans une profonde divergence.


2.191. Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d'où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu'ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n'hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles.

2.193. Combattez-les sans répit jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de subversion et que le culte soit rendu uniquement à Dieu. S'ils cessent le combat, ne poursuivez les hostilités que contre les injustes récalcitrants.

2.217. Ils t'interrogent aussi sur le mois sacré et s'il y est permis de combattre. Réponds-leur : «Certes, combattre en ce mois est un vrai sacrilège ! Mais éloigner les gens de la Voie de Dieu, renier Dieu, détourner les fidèles de la Mosquée sacrée et chasser de son enceinte ceux qui l'habitent est un sacrilège bien plus grave encore auprès de Dieu, car la subversion est plus grave que la guerre.» Les infidèles ne cesseront de vous combattre tant qu'ils ne vous auront pas détournés de votre foi, si toutefois ils réussissent à le faire. Or, ceux d'entre vous qui renieront leur foi et mourront en état d'infidélité perdront à jamais le bénéfice de leurs œuvres dans cette vie et dans la vie future, et seront voués au châtiment du Feu.

2.211. Demande aux fils d'Israël combien de preuves éclatantes ne leur avons-Nous pas données. Mais celui qui dénature les bienfaits que Dieu lui a accordés doit savoir que Dieu est Terrible quand Il sévit.
2.212. La vie d'ici-bas exerce sur les négateurs un tel attrait qu'ils se permettent de se moquer des croyants. Mais ceux qui craignent Dieu seront placés bien plus haut que ces négateurs, le Jour du Jugement dernier, car Dieu dispense Ses bienfaits à qui Il veut, sans compter.

2.217. Ils t'interrogent aussi sur le mois sacré et s'il y est permis de combattre. Réponds-leur : «Certes, combattre en ce mois est un vrai sacrilège ! Mais éloigner les gens de la Voie de Dieu, renier Dieu, détourner les fidèles de la Mosquée sacrée et chasser de son enceinte ceux qui l'habitent est un sacrilège bien plus grave encore auprès de Dieu, car la subversion est plus grave que la guerre.» Les infidèles ne cesseront de vous combattre tant qu'ils ne vous auront pas détournés de votre foi, si toutefois ils réussissent à le faire. Or, ceux d'entre vous qui renieront leur foi et mourront en état d'infidélité perdront à jamais le bénéfice de leurs œuvres dans cette vie et dans la vie future, et seront voués au châtiment du Feu.

2.221. N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir.

2.254. Ô vous qui croyez ! Donnez en aumône une partie des biens que Nous vous avons octroyés, avant que ne vienne un jour où il n'y aura plus ni rachat, ni amitié, ni intercession. Ce sont les négateurs qui sont les vrais injustes.

2.257. Dieu est le Maître tutélaire de ceux qui ont foi en Lui. Il les fait émerger des ténèbres vers la lumière , tandis que les infidèles ont pour patrons leurs fausses divinités qui les arrachent de la lumière pour les plonger dans les ténèbres et les faire choir pour l'éternité dans l'Enfer.

2.276. Dieu réduira à néant le profit usuraire et fera fructifier le mérite des aumônes. Dieu n'aime pas tout impie endurci et tout pécheur.

2.286. Dieu n'impose rien à l'âme qui soit au-dessus de ses moyens. Tout bien qu'elle aura accompli jouera en sa faveur, et tout mal qu'elle aura commis jouera contre elle. «Seigneur ! Ne nous tiens pas rigueur de nos omissions et de nos erreurs ! Seigneur ! Épargne-nous les terribles épreuves que Tu as fait subir à nos prédécesseurs ! Seigneur ! Ne nous impose pas d'obligations qui soient au-dessus de nos forces ! Accorde-nous Ton pardon, fais-nous remise de nos péchés et reçois-nous dans le sein de Ta miséricorde ! Tu es notre Maître ! Accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles !»

3.7. C'est Lui qui t'a révélé le Livre contenant des versets à la fois clairs et précis, qui en constituent la base même, ainsi que d'autres versets susceptibles d'être différemment interprétés. Et c'est à ces derniers versets que les sceptiques, avides de discorde, prêtent des interprétations tendancieuses, alors que nul autre que Dieu n'en connaît la signification exacte. Quant aux vrais initiés, ils se contentent de dire : «Nous croyons en ce Livre, car tout ce qu'il renferme vient de notre Seigneur.» Ainsi, seuls sont enclins à méditer ceux qui sont doués d'intelligence.

3.10. Quant aux infidèles, rien ne les sauvera de la colère de Dieu, ni leurs richesses ni leurs enfants, car ils sont voués à servir de combustible au Feu éternel,
3.11. comme le furent les gens de Pharaon, ainsi que les peuples qui les avaient précédés, et qui avaient traité Nos signes de mensonges. Aussi Dieu les a-t-Il châtiés pour leurs péchés, car Dieu est Terrible quand Il sévit.
3.12. Dis aux négateurs : «Vous serez vaincus, puis précipités en masse dans la Géhenne. Et quel horrible refuge sera le vôtre !»
3.13. N'y a-t-il pas eu un signe pour vous dans l'affrontement de ces deux armées, dont l'une combattait pour la Cause de Dieu et l'autre défendait l'impiété, lorsque le nombre des croyants parut, aux yeux des impies, le double de ce qu'il était réellement? Dieu prête Son assistance à qui Il veut. Voilà bien une leçon à méditer pour des esprits clairvoyants !

3.19. La vraie religion pour Dieu, c'est l'islam. Et si les gens des Écritures se sont divisés entre eux, c'est uniquement par pure jalousie, après que la science leur fut donnée. Que celui donc qui renie les signes de Dieu sache que Dieu est prompt dans Ses comptes.

3.21. Annonce un châtiment douloureux à ceux qui nient les signes de Dieu (...)

3.24. C'est qu'ils (les infidèles) prétendent que leur séjour en Enfer ne sera que de courte durée, et se laissent ainsi induire en erreur par leurs propres mensonges !

3.28. Que les croyants ne prennent pas, à la place des fidèles, les négateurs pour alliés ! Quiconque le fera aura rompu toute alliance avec Dieu, à moins d'y être contraint par un péril à redouter. Dieu vous met en garde contre Sa colère, car c'est vers Lui que tout fera retour.

3.32. Dis-leur : «Obéissez à Dieu et à Son Prophète !» Mais s'ils s'en détournent, sachez que Dieu n'aime pas les infidèles.

3.55. C'est alors que Dieu dit : «Ô Jésus ! Je vais mettre fin à ta mission sur Terre, t'élever vers Moi, te purifier, te débarrasser des négateurs et placer ceux qui t'ont suivi au-dessus de ceux qui t'ont renié jusqu'au Jour dernier. À la fin, vous ferez tous retour vers Moi et Je trancherai alors vos différends.
3.56. Quant aux négateurs, Je leur infligerai un terrible châtiment en ce monde et dans l'autre, sans qu'ils puissent bénéficier d'aucun secours.

3.60. Voilà la Vérité qui émane de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre des sceptiques.
3.61. À ceux qui engagent avec toi une polémique au sujet de Jésus, à présent que tu es bien informé, propose ce qui suit : «Appelons nos enfants et les vôtres, nos femmes et les vôtres, joignons-nous tous à eux et adjurons Dieu de maudire ceux d'entre nous qui sont des menteurs.»

3.63. S'ils persistent cependant dans leur erreur, Dieu connaît bien les corrupteurs.

3.70. Ô gens des Écritures ! Qu'avez-vous à nier les signes de Dieu, alors que vous en êtes témoins?
3.71. Ô gens des Écritures ! Qu'avez-vous à mêler le mensonge à la vérité? Qu'avez-vous à dissimuler la vérité, alors que vous la connaissez?

3.73. Et surtout n'ayez foi qu'en vos coreligionnaires.» Dis-leur : «Certes, la meilleure voie est Celle de Dieu. Mais convenez cependant que quelqu'un d'autre que vous puisse recevoir une révélation semblable à celle que vous aviez reçue, ou qu'il puisse vous opposer ses arguments auprès de votre Seigneur !» Et ajoute : «En vérité, la grâce est entre les mains de Dieu ! Il l'accorde à qui Il veut, car Dieu est Incommensurable et Omniscient.

3.77. Ceux qui troquent à vil prix aussi bien leur pacte avec Dieu que leurs serments [qui apostasie je crois], ceux-là n'auront aucune part dans la vie future. Dieu ne leur adressera pas la parole et ne les regardera point le Jour de la Résurrection. Tout pardon leur sera refusé et un châtiment douloureux leur sera infligé.

3.82. Quiconque, après cet engagement, chercherait à s'y dérober serait du nombre des pervers.
3.83. Désirent-ils une autre religion que celle de Dieu, alors qu'à Lui se sont soumis de gré ou de force tous les êtres peuplant les Cieux et la Terre, et que c'est à Lui qu'ils feront tous retour?

3.85. Quiconque recherche en dehors de l'islam une autre religion, celle-ci ne sera point acceptée de Lui , et dans l'autre monde, il sera du nombre des réprouvés.
3.86. Comment Dieu mettrait-Il dans la bonne voie des gens qui L'ont renié après avoir cru, après avoir proclamé la véracité du Prophète et après avoir reçu tant de preuves irréfutables? Dieu ne dirige pas les gens pervers dans la bonne voie.
3.87. Ceux-là ne pourront avoir pour rétribution que la malédiction de Dieu, des anges et de tout le genre humain.
3.88. Ils en seront éternellement couverts et leur châtiment ne connaîtra ni adoucissement ni répit

3.90. Mais pour ceux qui, après avoir cru, renient leur foi et se complaisent dans leur impiété, jamais leur repentir ne sera accepté. Ce sont ceux-là les vrais égarés.
3.91. En vérité, tout l'or du monde ne suffira pas à racheter ceux qui vivent et meurent dans l'infidélité. Ceux-là subiront un châtiment cruel et aucun secours ne leur sera porté.

3.99. Dis : «Ô gens d'Écriture ! Qu'avez-vous à détourner de la Voie de Dieu ceux qui ont la foi? Voudriez-vous rendre cette Voie tortueuse, alors que vous êtes témoins qu'elle est rectiligne?» Sachez que Dieu n'est point inattentif à vos agissements !
3.100. Ô croyants ! Si vous écoutez certains adeptes des Écritures, ils feront de vous qui avez reçu la foi des négateurs

3.105. Ne suivez pas l'exemple de ceux qui, après avoir reçu les preuves, se sont divisés et se sont opposés les uns aux autres. À ceux-là est réservé un châtiment exemplaire.

3.110. Vous êtes la meilleure communauté qui ait jamais été donnée comme exemple aux hommes. En effet, vous recommandez le Bien, vous interdisez le Mal et vous croyez en Dieu. Si les gens des Écritures voulaient croire, cela ne tournerait qu'à leur avantage. Mais il y a parmi eux si peu de croyants, alors que la plupart d'entre eux sont des pervers.

3.112. Partout où ils se feront prendre, ils seront couverts d'opprobre, à moins d'un secours émanant de Dieu ou des hommes. Ils se sont attiré la colère de Dieu et ont mérité un sort ignominieux, pour avoir rejeté les signes de Dieu, tué injustement Ses prophètes, ainsi que pour leur désobéissance et leur agressivité.

3.116. Quant aux infidèles, ni leurs richesses ni leurs enfants ne les protégeront du châtiment de Dieu. Ils seront voués à l'Enfer qui constituera leur demeure éternelle.
3.117. Les aumônes qu'ils font en ce monde sont semblables à des champs cultivés par des gens qui ont été injustes envers eux-mêmes, et qu'un vent glacial accompagné de grêle aurait frappés et ravagés. Ce n'est donc point Dieu qui a été injuste envers eux. Ce sont plutôt eux qui l'ont été envers eux-mêmes.
3.118. Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas de confidents en dehors de votre communauté, qui feraient tout pour vous corrompre, car rien ne leur ferait plus plaisir que de vous voir en difficulté. La haine qu'ils vous portent perce déjà dans leurs propos. Que dire alors de celle qu'ils cachent dans leurs cœurs? Vous voilà donc suffisamment avertis ! À vous d'en juger !
3.119. Vous musulmans, vous les traitez en amis, alors qu'ils vous traitent en ennemis , et vous croyez au Livre dans sa totalité, pendant qu'eux, quand ils vous rencontrent, vous disent qu'ils sont eux aussi des croyants. Mais dès qu'ils se trouvent seuls, ils se mordent les doigts de colère contre vous. Dis-leur : «Puissiez-vous mourir de rage !» Dieu connaît si bien le fond de leur pensée. 3.120. Le moindre bien qui vous arrive les afflige et tout mal qui vous atteint les remplit de joie. Mais si vous êtes patients et si vous craignez Dieu, leurs manœuvres ne vous causeront aucun tort, car Dieu cerne leurs agissements de toutes parts.

3.120. Le moindre bien qui vous arrive les afflige et tout mal qui vous atteint les remplit de joie. Mais si vous êtes patients et si vous craignez Dieu, leurs manœuvres ne vous causeront aucun tort, car Dieu cerne leurs agissements de toutes parts.

3.127. soit en faisant tailler les infidèles en pièces, soit en leur faisant subir une défaite humiliante et en les acculant au désespoir.

3.131. Redoutez l'Enfer destiné aux négateurs !

3.137. Que de peuples ont connu avant vous les mêmes vicissitudes ! Parcourez donc la Terre et voyez quelle fut la fin de ceux qui criaient au mensonge.

3.141. C'est aussi un moyen pour Dieu de purifier par l'épreuve ceux qui ont cru et d'anéantir les infidèles.

3.149. Ô vous qui croyez ! Si vous écoutez les infidèles, ils vous feront retomber dans vos erreurs passées et vous serez perdus sans retour.

3.151. Nous jetterons bientôt l'épouvante dans le cœur des idolâtres, pour avoir associé à Dieu des divinités qui n'ont été nanties d'aucun pouvoir de Sa part. Leur demeure sera l'Enfer, cet affreux refuge des injustes.
3.152. Dieu a tenu Sa promesse envers vous en vous permettant de tailler vos ennemis en pièces, jusqu'au moment où vous avez fléchi pour contester l'ordre qui vous était donné et refuser de l'exécuter, alors que Dieu vous faisait déjà entrevoir la victoire qui vous tenait à cœur. Certains d'entre vous désiraient les biens de ce monde, pendant que d'autres aspiraient à la vie future. Aussi Dieu, pour vous mettre à l'épreuve, vous fit-Il reculer devant vos ennemis. Mais Il vous a ensuite pardonné, car Il est Plein de sollicitude pour les fidèles.

3.156. Ô vous qui croyez ! N'imitez pas l'exemple de ces infidèles qui disent de leurs frères morts en voyage ou à la guerre : «S'ils étaient restés avec nous, ils ne seraient pas morts, ou ils n'auraient pas été tués.» Cette idée, Dieu a voulu en faire un sujet de chagrin pour eux, car, en réalité, Dieu seul donne la vie et la mort, et observe clairement tous vos actes.

3.162. Peut-on comparer celui qui s'applique à être agréable à Dieu à celui qui s'attire Sa colère et qui aura pour séjour la Géhenne, cette affreuse demeure?

3.166. Le revers que vous avez essuyé le jour où les deux armées se sont affrontées a été voulu par Dieu pour reconnaître les vrais croyants
3.167. et démasquer les hypocrites qui, invités à combattre pour la Cause de Dieu et à repousser l'ennemi, répliquèrent : «Nous vous suivrions, si nous savions qu'un vrai combat allait s'engager.» Ils étaient ce jour-là proches bien plus de l'impiété que de la foi, et ils disaient tout haut le contraire de ce qu'ils pensaient tout bas. Mais Dieu est le mieux Informé de ce qu'ils pensaient réellement.

3.176. Que ceux qui courent à pas précipités vers l'impiété ne te causent aucune affliction ! En vérité, ils ne sauraient nuire en rien à Dieu. C'est plutôt Dieu qui ne veut leur accorder aucune part dans la vie future, où un châtiment terrible les attend,
3.177. car ceux qui troquent la foi contre l'incrédulité ne sauraient nuire en rien à Dieu, et un châtiment cruel leur est réservé.
3.178. Que les négateurs ne s'imaginent pas que le long sursis que Nous leur accordons soit un bien pour eux. Ce long délai leur est plutôt accordé afin qu'ils accumulent les péchés. Aussi un châtiment avilissant leur sera-t-il infligé.

3.196. Ne te laisse donc pas impressionner par l'agitation provoquée par les infidèles à travers le monde !
3.197. Ce n'est là qu'une piètre jouissance qui sera vite suivie de leur séjour en Enfer. Et quel affreux séjour !

4.14. Celui qui, en revanche, désobéit à Dieu et à Son Prophète et qui transgresse Ses lois, Dieu le précipitera dans l'Enfer pour l'éternité, où un supplice avilissant lui sera infligé.

4.18. Mais aucun pardon ne sera accordé à ceux qui continuent inlassablement à pécher et qui, à l'approche de la mort, disent : «À présent, nous nous repentons !», ni à ceux qui meurent en état d'infidélité. À tous ceux-là seront réservées d'affreuses souffrances.

4.37. (...) Nous réservons un châtiment ignominieux aux impies
4.38. qui ne font l'aumône que par ostentation alors qu'ils ne croient ni en Dieu ni au Jugement dernier. En réalité, celui qui a Satan pour acolyte ne peut avoir qu'un méchant compagnon.
4.39. Que perdraient-ils à croire en Dieu et au Jugement dernier, à donner en aumône une partie des biens que Dieu leur a prodigués? Dieu les connaît si bien !

4.41. Qu'adviendra-t-il des négateurs lorsque, de chaque communauté, Nous amènerons un témoin à charge, et que Nous t'amènerons toi-même pour témoigner contre eux?
4.42. Ce jour-là, ceux qui auront été incrédules et qui auront désobéi au Prophète souhaiteront être engloutis par la terre, sachant qu'ils ne pourront rien dissimuler à Dieu !

4.46. Parmi les juifs, il en est qui altèrent le sens du discours, et disent : «Nous avons entendu et nous refusons d'obéir. Écoute ! Puisses-tu ne rien entendre !» Et ils ajoutent : «Aie des égards pour nous !», en employant le terme équivoque râ`inâ , avec l'intention de dénigrer la religion. Que ne disent-ils plutôt : «Nous avons entendu et nous avons obéi ! Écoute et regarde-nous !» C'eût été préférable pour eux et plus loyal. Mais Dieu les a maudits pour leur impiété et pour la tiédeur de leur croyance.

4.48. Dieu ne pardonne point qu'on Lui associe d'autres divinités , mais Il pardonne à qui Il veut les autres péchés, car celui qui associe à Dieu d'autres divinités commet un forfait d'une exceptionnelle gravité !

4.51. N'as-tu pas remarqué que ceux qui ont reçu une partie des Écritures continuent à croire à la sorcellerie et aux idoles, en disant des païens qu'ils étaient sur une voie meilleure que celle des croyants?
4.52. Voilà ceux que Dieu a maudits ! Et jamais ceux que Dieu a maudits ne trouveront de protecteur !
4.53. Parviendraient-ils à détenir une part de l'empire du monde qu'ils n'en céderaient pas la moindre particule !
4.54. Seraient-ils jaloux de ceux que Dieu a honorés de Sa grâce? Mais n'avons-Nous pas déjà octroyé à la famille d'Abraham l'Écriture et la Sagesse ainsi qu'un immense empire?
4.55. Certains parmi eux y ont cru et d'autres s'en sont écartés. Mais, pour ces derniers, la Géhenne est une peine bien suffisante.
4.56. En vérité, ceux qui auront renié Nos signes, Nous les précipiterons dans l'Enfer et, chaque fois que leur peau aura été consumée, Nous leur en donnerons une autre en échange, afin qu'ils savourent toute l'horreur de leur supplice, car Dieu est Puissant et Sage.

4.88. Qu'avez-vous à vous diviser en deux clans à propos des hypocrites? Dieu ne les a-t-Il pas refoulés dans le camp des impies pour prix de leurs agissements? Vous voulez donc remettre dans le droit chemin ceux que Dieu a égarés? Mais il n'y a point de rachat pour ceux que Dieu a voués à l'égarement.
4.89. Ils souhaitent tant vous voir perdre votre foi comme ils l'ont eux-mêmes perdue, pour que vous soyez tous pareils. Ne formez pas de liaisons avec eux, tant qu'ils ne se seront pas engagés résolument dans la Voie du Seigneur. Mais s'ils optent carrément pour l'apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! Gardez-vous de prendre parmi eux des amis ou des auxiliaires, (ce verset est atténué par le suivant qui dit "
4.90. excepté ceux qui rejoignent un clan avec lequel vous avez conclu un pacte, ou ceux qui viennent à vous, le cœur meurtri, ne sachant s'ils doivent combattre contre vous ou contre leur propre clan. Or, si Dieu l'avait voulu, Il les aurait poussés contre vous et ils vous auraient attaqués. Si donc ces gens-là se tiennent à l'écart, et au lieu de vous attaquer vous offrent la paix, Dieu ne vous donne plus aucun droit de les inquiéter.")

4.101. Lorsque vous êtes en déplacement, rien ne s'oppose à ce que vous abrégiez la salât, si vous craignez d'être inquiétés par les infidèles qui sont pour vous des ennemis déclarés.
4.102. (...)En effet, les négateurs n'attendent que l'occasion de vous voir distraits de vos armes et de vos bagages pour fondre sur vous de tout leur poids. Toutefois, il n'y a aucun inconvénient à ce que vous vous soulagiez pour un moment de vos armes si vous êtes gênés par la pluie ou si vous êtes malades , mais il faut rester constamment vigilants. En vérité, Dieu se charge de réserver aux négateurs un châtiment avilissant.

4.113. Sans la grâce et la sollicitude de Dieu en ta faveur, une bande de ces négateurs aurait tenté de t'égarer. Mais, en réalité, ils n'égarent qu'eux-mêmes et ne peuvent te causer aucun tort, car Dieu t'a révélé le Coran et la sagesse, et t'a enseigné ce que tu ne savais pas. Ainsi, la sollicitude du Seigneur à ton égard a été immense.
4.114. Il n'y a rien de bon dans les conversations secrètes qu'ils tiennent, sauf lorsqu'il s'agit d'ordonner une aumône, d'accomplir une bonne action ou de rétablir la paix entre les hommes. Celui qui agit ainsi pour plaire à Dieu, Nous lui attribuerons une magnifique récompense.
4.115. Mais celui qui se détache volontairement du Prophète, après avoir eu connaissance de la Voie du salut, pour suivre un chemin autre que celui des croyants, celui-là Nous l'abandonnerons au destin qu'il s'est choisi et Nous le précipiterons ensuite dans la Géhenne, pour qu'il y subisse son triste sort.
4.116. Dieu ne pardonne pas qu'on Lui associe quoi que ce soit, mais Il pardonne à qui Il veut des péchés de moindre importance, car qui associe à Dieu s'égare profondément.
4.117. Mais, au fond, qu'invoquent-ils en dehors de Dieu, sinon des symboles féminins, ainsi qu'un démon rebelle
4.118. que Dieu a maudit, et qui a eu l'insolence de dire au Seigneur : «Je prendrai, de Tes serviteurs, une partie déterminée.
4.119. Je les égarerai, je leur inspirerai de vains espoirs, je les inciterai à fendre les oreilles du bétail et je leur ordonnerai d'altérer la Création du Seigneur.»? Quiconque prendra Satan pour maître à la place de Dieu est voué à une perte certaine,

4.121. Ceux qui le suivront auront pour séjour l'Enfer auquel ils ne pourront échapper.

4.137. Ceux qui, après avoir cru, renient leur foi, puis la retrouvent pour la perdre à nouveau et s'enfermer dans l'impiété, Dieu ne leur pardonnera jamais ni ne les remettra dans la bonne voie.
4.138. Pour toute bonne nouvelle, annonce aux hypocrites qu'un châtiment douloureux leur est réservé !
4.139. Ces hypocrites qui prennent leurs alliés parmi les infidèles, de préférence aux croyants, comme s'ils étaient à la recherche de la puissance auprès d'eux. Eh bien ! Qu'ils sachent que la puissance, toute la puissance, n'appartient qu'à Dieu !
4.140. Il vous a déjà été enseigné dans le Coran que, lorsque vous entendez les impies traiter de mensonge les versets de Dieu et les tourner en dérision, vous devez aussitôt quitter leur compagnie, à moins qu'ils ne changent de sujet , autrement, vous deviendriez leurs complices et Dieu réunira ensemble dans l'Enfer hypocrites et infidèles,
4.141. qui sont toujours là à vous épier. Si Dieu vous accorde une victoire, ils disent : «N'étions-nous pas là pour vous appuyer?» Mais si le combat tourne à l'avantage des infidèles, aussitôt ils leur déclarent : «N'étions-nous pas là pour vous couvrir et vous protéger des musulmans?» Dieu vous départagera au Jour dernier. Mais Dieu ne permettra jamais aux infidèles de l'emporter sur les croyants.

4.144. Ô vous qui croyez ! Gardez-vous de prendre vos alliés parmi les infidèles plutôt que parmi les croyants ! Voudriez-vous donner à Dieu une raison valable de vous punir?

4.145. En vérité, les hypocrites seront relégués au plus bas degré de l'Enfer, où ils ne pourront recevoir aucun secours,
4.150. Ceux qui nient Dieu et Ses prophètes, qui tentent de séparer Dieu de Ses messagers en disant : «Nous croyons aux uns et rejetons les autres», voulant ainsi se réserver une voie intermédiaire ,
4.151. ceux-là sont les véritables impies, et c'est à ces impies que Nous avons réservé un châtiment avilissant.

4.160. C'est en raison de leur iniquité et du grand nombre de gens qu'ils ont détournés de la Voie de Dieu que Nous avons interdit aux juifs l'usage d'excellentes nourritures autrefois autorisées.
4.161. C'est aussi à cause de la pratique de l'usure, bien qu'elle leur ait été interdite, et de leur habitude de s'accaparer injustement des biens d'autrui, que Nous avons préparé pour ceux d'entre eux qui sont infidèles de terribles tourments.

4.168. Ceux qui rejettent la foi et se comportent iniquement, jamais Dieu ne leur pardonnera, ni ne les guidera vers une autre voie
4.169. que celle de la Géhenne où ils demeureront éternellement, car il n'est rien d'aussi facile pour le Seigneur !

5.10. Quant à ceux qui rejettent la foi et traitent Nos signes de mensonges, ceux-là seront voués au Feu.

5.12. (...) Quiconque parmi vous fera par la suite preuve d'infidélité aura bel et bien perdu le droit chemin.
5.13. Mais comme ils ont par la suite violé leur engagement, Nous les avons maudits et avons endurci leurs cœurs. Depuis, ils s'emploient à altérer le sens des Écritures, allant même jusqu'à oublier une partie des avertissements qu'ils avaient reçus et, à l'exception d'un petit nombre d'entre eux, tu iras de trahison en trahison de leur part. Mais pardonne-leur et ne leur tiens pas rigueur, car Dieu aime, en vérité, ceux qui sont bienveillants.
5.14. Nous avons accepté également l'engagement de ceux qui se disent chrétiens. Mais eux aussi ont oublié une partie des avertissements qui leur avaient été donnés. Aussi avons-Nous suscité entre eux inimitié et haine jusqu'au Jour de la Résurrection, où Dieu leur fera comprendre le sens de leurs actions.

5.17. Ceux qui disent que Dieu n'est autre que le Christ, fils de Marie, sont de véritables négateurs.

5.36. Les négateurs posséderaient-ils toutes les richesses de la Terre, voire le double de ces richesses, et les offriraient-ils pour échapper au châtiment du Jour de la Résurrection que leurs offres ne seraient pas acceptées. Leur supplice sera atroce,
5.37. et tous les efforts qu'ils déploieront pour sortir de l'Enfer seront vains, car leur supplice y sera éternel.

5.41. Ô Prophète ! Ne t'afflige pas à cause de ceux qui courent à l'envi vers l'infidélité, tant parmi ceux qui proclament du bout des lèvres leur foi sans que le cœur y soit que parmi les juifs qui, friands de mensonges, prêtent une oreille complaisante aux discours de ceux qui ne viennent jamais écouter les tiens, qui s'emploient à altérer le sens des Écritures et disent aux leurs : «Si on vous propose telle idée, acceptez-la , sinon, soyez sur vos gardes !» En vérité, tu ne pourras rien pour sauver ceux que Dieu a décidé de mettre dans le désarroi et dont Il ne veut pas purifier les cœurs. Ceux-là seront couverts d'opprobre dans ce monde et subiront de terribles tourments dans la vie future.
5.42. Ils sont toujours friands de mensonges, toujours avides de gains illicites. S'ils s'adressent à toi pour arbitrer un différend, libre à toi d'en juger ou de t'en abstenir. Si tu t'abstiens d'intervenir, ils ne sauront te nuire en aucune manière , mais si tu les juges, fais-le en toute équité ! Dieu aime ceux qui sont équitables.
5.43. D'ailleurs, pourquoi te soumettraient-ils leurs différends alors qu'ils détiennent la Thora où sont réunies les sentences du Seigneur, si ce n'est pour récuser ensuite tout jugement quand il leur est défavorable? Ces gens-là n'ont rien de commun avec les croyants.
5.44. En vérité, Nous avons révélé la Thora comme guide et comme lumière. Et c'est sur la base de ce Livre que les prophètes, soumis à la Volonté de Dieu, ainsi que les rabbins et les grands théologiens, en tant que gardiens et témoins de cette Écriture, devaient rendre la justice entre les juifs. Ne redoutez donc pas les hommes, mais redoutez-Moi ! Ne troquez pas Mes enseignements à vil prix ! Ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a révélé sont de véritables négateurs !
5.45. Nous leur avons prescrit dans la Thora : vie pour vie, œil pour œil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Quant aux blessures, elles tombent sous la loi du talion. Quiconque renonce par charité à ce droit obtiendra la rémission de ses péchés. Ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a révélé, ceux-là sont les injustes.

5.47. Que les gens de l'Évangile jugent donc d'après ce que Dieu y a révélé ! Ceux qui ne se conforment pas, dans leur jugement, à ce que Dieu a révélé, ceux-là sont des pervers.

5.49. Juge donc entre eux d'après ce que Dieu t'a révélé, sans rien céder à leurs passions. Prends garde que leur influence ne t'écarte de certains commandements qui t'ont été révélés ! S'ils refusent ton jugement, c'est le signe, sache-le, que Dieu veut leur infliger la sanction de quelques-uns de leurs crimes, car beaucoup d'hommes sont pervers.

5.51. Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas les juifs et les chrétiens pour alliés. Ils sont alliés les uns des autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera des leurs. Dieu ne guide pas les traîtres.
5.52. C'est ainsi qu'on voit certains individus à la foi chancelante courir après de telles alliances, en disant : «Nous craignons d'être victimes d'un revirement du sort !» Et, cependant, il est certain que Dieu accorde aux croyants la victoire ou leur ménage une issue favorable, et que ces gens-là soient alors réduits à regretter les projets qu'ils avaient secrètement nourris.
5.53. Et les vrais croyants de s'exclamer, en disant : «Sont-ce bien ceux-là qui attestaient par Dieu, par les plus graves de leurs serments, qu'ils étaient avec vous?» C'est ainsi que toutes leurs bonnes œuvres ont été réduites à néant et qu'ils se sont retrouvés parmi les perdants.
5.54. Ô vous qui croyez ! Si certains d'entre vous renient leur foi, Dieu fera surgir d'autres hommes qu'Il aimera et qui L'aimeront. Humbles avec les croyants, durs envers les négateurs, ils combattront au service de Dieu, sans la crainte d'aucun reproche. Telle est la grâce de Dieu, qu'Il accorde à qui Il veut, car Dieu est le Détenteur des faveurs et l'Omniscient.

5.57. Ô vous qui croyez ! Ne prenez vos alliés ni parmi ceux qui ont reçu l'Écriture avant vous ni parmi les idolâtres qui raillent votre religion et la tournent en dérision. Craignez Dieu, si vous êtes de vrais croyants
5.58. C'est ainsi que, quand ils entendent votre appel à la salât, ils le tournent en dérision et en font un sujet de plaisanterie. Et c'est là le signe de leur extravagance.

5.59. Dis : «Ô gens des Écriture ! Qu'avez-vous donc à nous reprocher, sinon de croire en Dieu et à Ses révélations présentes et passées, alors que la plupart d'entre vous sont pervers?»
5.60. Dis : «Voulez-vous que je vous indique la pire des sanctions auprès de Dieu? C'est celle qui est réservée à ceux que Dieu a maudits, à ceux qui ont encouru Sa colère et dont Il fait des singes et des porcs, et à ceux qui adorent des idoles ! Voilà ceux qui sont voués au plus misérable des destins, ceux qui sont les plus éloignés du droit chemin !»
5.61. Quand ils se présentent à vous, ils vous disent : «Nous sommes des croyants.» Mais c'est en négateurs qu'ils sont entrés, et c'est en négateurs qu'ils sont sortis ! Dieu est le mieux Informé de ce qu'ils dissimulent.

5.64. «La main de Dieu est entravée», disent les juifs. Entravées soient leurs propres mains, et maudits soient-ils eux-mêmes pour ce blasphème ! Bien au contraire, les deux mains de Dieu sont largement ouvertes et Il dispense Ses dons comme Il l'entend. Mais les révélations que tu reçois de ton Seigneur ne feront qu'accroître, chez beaucoup d'entre eux, leur esprit de révolte et leur impiété. Nous avons suscité parmi eux l'inimitié et la haine, et il en sera ainsi jusqu'au Jour du Jugement dernier. Chaque fois qu'ils allument le feu de la guerre, Dieu l'éteint aussitôt. Ils s'appliquent à répandre la corruption sur la Terre, alors que Dieu n'aime pas les corrupteurs.

5.67. Ô Prophète ! Communique ce que ton Seigneur t'a révélé ! Si tu négliges de le faire, tu auras failli à ta mission ! Dieu te protégera des hommes, mais Dieu ne guidera jamais les négateurs.
5.68. Dis : «Ô gens des Écritures ! Tant que vous ne vous conformerez pas à la Thora, à l'Évangile et à ce qui vous a été révélé par le Seigneur, vous n'accomplirez rien de valable !» Certes, les révélations que tu as reçues de ton Seigneur ne feront qu'accroître chez beaucoup d'entre eux l'esprit de révolte et d'infidélité. Cesse donc de t'inquiéter d'un peuple aussi pervers.

5.72. Sont de véritables négateurs ceux qui disent : «Dieu, c'est le Messie, fils de Marie.» Le Messie n'a-t-il pas dit lui-même : «Ô Fils d'Israël ! Adorez Dieu qui est mon Seigneur et le Vôtre.» Quiconque donne des associés à Dieu, Dieu lui interdira l'entrée du Paradis et lui réservera l'Enfer pour séjour , les injustes ne bénéficieront d'aucun secours.
5.73. Sont aussi impies ceux qui disent : «Dieu est le troisième d'une Trinité !», alors qu'il n'y a de divinité que Dieu l'Unique ! S'ils n'en finissent pas avec ce blasphème, un châtiment douloureux s'abattra sur les dénégateurs d'entre eux.

5.77. Dis-leur : «Ô gens des Écritures ! Ne soyez pas excessifs dans votre religion au point de vous éloigner de la vérité ! Ne cédez pas aux passions d'un peuple qui jadis s'est égaré, qui en a égaré bien d'autres à leur suite et qui a perdu la bonne direction !»
5.78. Les renégats parmi les fils d'Israël ont été maudits par la bouche de David et par celle de Jésus, fils de Marie, en punition de leur désobéissance et de leurs méfaits,


5.80. On voit un grand nombre d'entre eux s'allier avec des négateurs. Cette mauvaise décision qu'ils ont prise leur a valu la Colère de Dieu et leur supplice sera éternel.
5.81. S'ils avaient cru en Dieu, au Prophète et à ce qui lui a été révélé, ils n'auraient pas pris des négateurs pour alliés , mais beaucoup d'entre eux sont pervers.
5.82. Tu constateras sûrement que ceux qui nourrissent la haine la plus violente contre les musulmans sont les juifs et les païens, et que ceux qui sont les plus disposés à sympathiser avec les musulmans sont les hommes qui disent : «Nous sommes des chrétiens.» Cela tient à ce que ces derniers ont parmi eux des prêtres et des moines et à ce qu'ils ne font pas montre d'orgueil.

5.86. Quant à ceux qui n'auront pas cru et qui auront traité Nos signes de mensonges, ceux-là seront voués au Feu éternel.

5.101. Ô vous qui croyez ! Gardez-vous de poser des questions sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous causeraient du tort, alors que ces mêmes questions posées lors de la révélation pourront vous être expliquées. Mais Dieu vous a déjà pardonné de telles indiscrétions, car Il est Plein d'indulgence et de mansuétude.
5.102. D'autres peuples avant vous avaient posé les mêmes questions, puis devinrent de leur fait négateurs.
5.103. Dieu n'a jamais prescrit de consacrer aux idoles ni chamelle ayant donné cinq petits dont le dernier est un mâle, ni une autre qu'on a fait vœu de laisser en liberté, ni brebis ayant donné naissance cinq fois consécutives à des jumeaux, ni chameau étalon ayant fécondé dix chamelles. Ce sont les idolâtres qui forgent de pareils mensonges qu'ils prêtent à Dieu, car la plupart d'entre eux sont dénués de tout bon sens.
5.104. Lorsqu'on leur dit : «Conformez-vous à ce que Dieu a révélé et à l'avis du Prophète !», ils rétorquent : «L'exemple de nos ancêtres nous suffit !» Quoi ! Et si leurs ancêtres étaient totalement ignorants et vivaient en plein égarement?

6.6. Ne voient-ils pas combien de générations Nous avons fait périr avant eux? Nous les avions pourtant dotées sur Terre de moyens beaucoup plus importants que ceux dont Nous vous avons pourvus. Et Nous leur avions envoyé du ciel des pluies abondantes et fait couler de grandes rivières à leurs pieds. Mais Nous les anéantîmes en punition de leurs crimes et Nous appelâmes à leur suite des générations nouvelles.

6.10. Certes, d'autres prophètes, avant toi, ont été tournés en dérision , mais les railleurs furent assaillis de toutes parts par les châtiments mêmes dont ils se moquaient.
6.11. Dis : «Allez de par le monde et voyez quelle a été la fin des négateurs !»
6.12. Dis : «À qui appartient ce qui est dans les Cieux et sur la Terre?» Réponds : «À Dieu qui S'est prescrit à Lui-même d'être Miséricordieux et qui vous rassemblera sans nul doute au Jour de la Résurrection. Et, ce jour-là, ceux qui perdront leur âme sont ceux-là mêmes qui n'auront pas cru.

6.21. Qui donc est plus injuste que celui qui forge un mensonge pour l'attribuer à Dieu ou qui traite Ses signes de mensonges? En vérité, les injustes ne réussiront pas.
6.22. Le jour où Nous les ferons tous comparaître devant Nous, Nous dirons aux idolâtres : «Où sont ces associés que vous prêtiez à Dieu?»
6.23. Alors, dans leur désarroi, ils ne pourront que dire : «Par Dieu, notre Seigneur ! Nous n'avons jamais été des associateurs !»
6.24. Vois comment ils mentent à eux-mêmes et comment les abandonnent leurs divinités mensongères !
6.25. Il en est parmi eux qui viennent écouter tes propos. Mais Nous mettons des voiles épais sur leurs cœurs et Nous les rendons durs d'oreille, afin qu'ils n'en saisissent pas le sens. Aussi verraient-ils toutes sortes de signes qu'ils n'y croiraient pas, si bien que, venant à toi uniquement pour disputer, ces négateurs se contentent de dire : «Ce ne sont là que des fables qui remontent aux anciens !»
6.26. Ils écartent les gens du Prophète et s'en éloignent eux-mêmes, sans se rendre compte qu'en agissant ainsi ils ne nuisent qu'à eux-mêmes !
6.27. Ah ! Si tu pouvais les voir à l'entrée de l'Enfer, tu les entendrais alors dire : «Plût à Dieu que nous puissions revenir sur Terre ! Nous ne traiterions plus jamais de mensonges les versets de notre Seigneur et nous serions du nombre des croyants sincères !»
6.28. Ils parleront ainsi parce que ce qu'ils dissimulaient jadis sera étalé au grand jour. Or, même s'ils étaient ramenés sur Terre, ils referaient encore tout ce qu'on leur avait interdit, car ils ne sont, en réalité, que de fieffés menteurs.
6.29. Ne disaient-ils pas : «Il n'est pour nous d'autre vie que celle d'ici-bas, et nous ne serons jamais ressuscités !»
6.30. Ah ! Si tu pouvais les voir lorsqu'ils comparaîtront devant leur Seigneur et lorsqu'Il leur demandera : «Ceci n'est-il pas la Vérité?» – «Mais oui, répondront-ils, par notre Seigneur !» – «Eh bien, leur sera-t-il dit, goûtez le châtiment en punition de votre impiété !»
6.31. Ceux qui nient leur rencontre avec Dieu sont à jamais perdants et, lorsqu'ils seront surpris par l'Heure fatale, ils auront beau s'écrier : «Malheur à nous pour avoir négligé de nous y préparer !», ils n'en porteront pas moins sur le dos le fardeau de leurs péchés. Et quel détestable fardeau sera le leur !

6.33. Nous savons à quel point leurs propos te chagrinent. En réalité, ce n'est pas toi qu'ils traitent de menteur , ce sont les signes de Dieu que ces iniques traitent d'imposture.

6.35. L'indifférence des négateurs te pèse tellement que, si tu pouvais, tu creuserais une galerie dans le sol ou tu dresserais une échelle vers le ciel pour leur en rapporter un miracle ! Or, si Dieu l'avait voulu, Il les aurait tous réunis et guidés dans la bonne voie. Ne sois donc pas du nombre des ignorants!

6.39. Ceux qui traitent Nos signes de mensonges sont sourds, muets et perdus dans les ténèbres. Dieu égare qui Il veut et met qui Il veut sur le droit chemin.

6.42. Nous avons déjà envoyé d'autres prophètes aux communautés qui t'ont précédé. Puis en raison de leur négation Nous les fîmes plonger dans le malheur et la détresse, afin de les amener à implorer Notre secours.
6.43. Que n'ont-elles imploré la bonté divine lorsque Notre châtiment s'est abattu sur elles? Mais leurs cœurs s'étaient endurcis et le démon avait embelli à leurs yeux leurs actes pervers.
6.44. Et lorsque ces gens-là eurent oublié ce qui leur avait été rappelé, Nous ouvrîmes toutes grandes devant eux les portes de la jouissance. Et c'est au moment où ils exultaient de joie devant tant de richesses qu'ils avaient reçues que Nous les saisîmes soudain et les jetâmes dans la consternation et le désespoir.
6.45. Et c'est ainsi que furent anéanties toutes les générations injustes ! Louange à Dieu, le Souverain Maître de l'Univers !

6.47. Demande-leur : «Que diriez-vous si le châtiment de Dieu fondait sur vous à l'improviste ou au grand jour? Qui ferait-on périr, si ce n'est le peuple des injustes?»

6.49. tandis que ceux qui traitent Nos signes de mensonges seront accablés de tourments, pour prix de leurs actes pervers.

6.56. Dis : «Il m'a été interdit d'adorer ceux que vous invoquez en dehors de Dieu.» Dis encore : «Je ne vous suivrai pas dans vos fantasmes, sinon je m'égarerais moi-même et ne compterais plus parmi ceux qui sont les bien-guidés.»
6.57. Dis : «Je me fonde uniquement sur une preuve indubitable que je tiens de mon Seigneur que vous niez. Le châtiment que vous êtes si pressés de voir se produire ne dépend nullement de moi. Seul Dieu en décidera et fera connaître la Vérité, car Il est le Meilleur des juges.»
6.58. Dis-leur : «Si ce que vous êtes pressés de voir se produire dépendait de moi, l'affaire aurait déjà été réglée entre vous et moi !» Dieu connaît mieux que quiconque les vrais coupables,

6.68. Lorsque tu vois ceux qui dénigrent Nos versets, évite de te mêler à eux, à moins qu'ils ne changent de sujet. Et si Satan te fait oublier cette prescription, hâte-toi, dès que tu t'en souviendras, de t'éloigner de ce groupe d'iniquité !

6.70. Éloigne-toi de ceux qui font de leur religion un jeu et un amusement, et que la vie de ce monde a subjugués totalement ! Exhorte par ce Coran afin qu'aucune âme ne soit entraînée à sa perte par les fautes qu'elle aura commises, sans qu'elle puisse trouver, en dehors de Dieu, ni allié ni intercesseur. Et quelles que soient les compensations qu'elle offrirait, elles ne seront pas acceptées d'elle. Voilà ceux que leurs péchés auront perdus, qui auront pour breuvage de l'eau bouillante et qui subiront un châtiment douloureux, pour prix de leur négation.
6.71. Dis-leur : «Invoquerons-nous, en dehors de Dieu, ceux qui ne peuvent ni nous être utiles ni nous nuire? Reviendrons-nous sur nos pas, après que Dieu nous a déjà montré Sa Voie, pareils à cet homme rendu fou par les démons et qui erre perplexe, sur la Terre, pendant que ses compagnons l'appellent à les rejoindre : “Viens vers nous !”, cherchant ainsi à le remettre sur la bonne voie?» Dis : «La voie la meilleure est Celle du Seigneur ! Et nous avons reçu ordre de nous soumettre au Maître de l'Univers,

6.74. Rappelle-leur le moment où Abraham dit à son père Âzar : «Pourquoi prends-tu des idoles pour divinités? À mon avis, vous êtes tous, toi et ton peuple, dans un égarement manifeste !»

6.77. Puis, voyant poindre la Lune, il s'écria : «C'est cela mon Dieu !» Mais quand la Lune disparut à son tour, il déclara : «Si mon Seigneur ne m'indique pas la voie à suivre, je serai du nombre des égarés.»

6.88. Telle est la Voie du Seigneur, vers laquelle Il dirige qui Il veut parmi Ses serviteurs. Mais s'ils avaient donné des associés à Dieu, toutes leurs œuvres auraient été vaines.

6.100. Les négateurs ont attribué à Dieu les djinns comme associés, alors que c'est Lui qui les a créés. Ils Lui ont même inventé, dans leur ignorance, des garçons et des filles. Gloire à Lui ! Il est très au-dessus de leurs allégations mensongères !

6.104. Des preuves évidentes vous sont parvenues de la part de votre Seigneur. Quiconque se montre clairvoyant le sera à son propre avantage , et quiconque demeure aveugle le sera à son propre détriment. Je ne suis nullement chargé de votre sauvegarde.

6.106. Conforme-toi à ce que t'a révélé ton Seigneur, l'Unique Dieu en dehors de qui il n'y a point de divinité, et éloigne-toi des associateurs

6.111. Et même si Nous faisions descendre les anges sur eux, que les morts leur parlaient et que Nous faisions défiler toute la Création devant leurs yeux, ils ne croiraient pas pour autant, à moins que Dieu ne l'eût voulu. Mais la plupart d'entre eux sont trop inconscients pour s'ouvrir à la foi.

6.113. Laisse les cœurs de ceux qui ne croient pas à la vie future s'imprégner de ces faux discours ! Laisse-les s'y complaire et réaliser tous leurs vils désirs !

6.116. Si tu te fies à la majeure partie des habitants de la Terre, ils te feront dévier de la Voie de Dieu, car ils ne font que suivre des conjectures et se bornent à forger des mensonges.

6.122. L'homme qui était mort et que Nous rappelons à la vie par la foi et à qui Nous donnons une lumière pour se guider parmi les hommes, peut-on le comparer à cet autre, condamné à errer dans les ténèbres sans jamais pouvoir en sortir? C'est ainsi que leurs œuvres se parent toujours de faux attraits aux yeux des infidèles.

6.124. Lorsqu'un signe de Dieu leur parvient, ils s'écrient : «Jamais nous ne croirons tant que nous n'aurons pas reçu un signe semblable à celui qu'ont reçu les envoyés de Dieu.» Mais Dieu sait mieux que quiconque à qui confier Ses messages. Dieu couvrira d'opprobre ces criminels et leur infligera un châtiment exemplaire, en raison de leurs intrigues.
6.125. Dieu ouvre à l'islam le cœur de celui qu'Il veut diriger , mais celui qu'Il veut égarer, Il lui comprime la poitrine et lui coupe le souffle, comme à qui tenterait d'escalader le ciel. C'est ainsi que Dieu couvre d'opprobre les incrédules.

6.130. «Ô races des djinns et des hommes ! Des messagers pris parmi vous ne sont-ils pas venus vous exposer Mes signes et vous avertir de la rencontre de ce jour?» – «Oui, répondront-ils, nous en témoignons contre nous-mêmes !» Mais la vie d'ici-bas les aura séduits, et ils avoueront eux-mêmes avoir été infidèles.
6.131. Et il en est ainsi parce que ton Seigneur ne fait jamais périr injustement les cités dont les habitants n'ont pas été auparavant avertis.

6.135. Dis-leur : «Ô mon peuple ! Agissez à votre guise ! J'agirai à la mienne ! Vous apprendrez un jour à qui reviendra la meilleure demeure !» Mais quel succès pourront espérer les pervers?
6.136. Ils destinent à Dieu une part de la récolte et des troupeaux qu'Il a Lui-même créés, et ils disent : «Ceci est à Dieu – par pure présomption –, et ceci est à nos divinités.» Or, ce qui est destiné à leurs divinités ne parvient jamais à Dieu, tandis que ce qui est destiné à Dieu parvient toujours à leurs divinités. Quel ignoble jugement !

6.145. (...) De même qu'il est illicite de manger la viande provenant des bêtes sacrifiées, par perversité, à de fausses divinités.» (...)
6.146. Aux juifs Nous avons interdit toute bête à ongle unique, ainsi que les graisses des bovins et des ovins, excepté celles de leurs dos, de leurs entrailles et celles qui sont mêlées aux os. Nous les avons ainsi punis pour leur rébellion. Telle est la stricte vérité.
6.147. S'ils t'accusent d'imposture, dis-leur alors : «Votre Seigneur est Détenteur d'une immense miséricorde, mais nul ne saurait soustraire les criminels à Son châtiment.»
6.148. Les polythéistes diront sans se gêner : «Si Dieu l'avait voulu, ni nous ni nos ancêtres ne Lui aurions associé aucune divinité, et nous n'aurions rien déclaré interdit.» C'est là l'excuse qu'invoquaient les négateurs qui les ont précédés et qui leur a valu d'encourir Notre colère. Demande-leur : «Avez-vous un argument solide à produire? En vérité, vous ne suivez que des conjectures et ne faites que mentir.»

6.157. ni que vous disiez : «Si nous avions, nous aussi, reçu des Écritures, nous aurions certainement été mieux dirigés que ceux qui nous ont devancés.» Or, voici que votre Seigneur vous envoie une preuve décisive qui constitue à la fois une direction et une bénédiction ! Qui donc est plus injuste que celui qui traite de mensonges les versets de Dieu et qui s'en détourne impudemment? Nous infligerons les pires tourments à ceux qui renient Nos enseignements.

7.4. Que de cités n'avons-Nous pas anéanties ! Notre châtiment les a frappées pendant leur sommeil, dans la nuit, ou pendant leur sieste de la journée.

7.9. tandis que ceux dont les bonnes œuvres ne feront pas le poids, pour avoir été injustes envers Nos signes, seront des damnés.

7.27. (...) Nous avons fait des démons les alliés des négateurs

7.36. tandis que ceux qui auront traité Nos signes de mensonges et qui, par orgueil, s'en seront détournés, ceux-là seront voués à l'Enfer pour l'éternité,
7.37. car qui est plus injuste que celui qui forge des mensonges sur le compte de Dieu ou qui traite Ses signes d'imposture? Ceux qui s'en rendent coupables auront, certes, la part qui leur est destinée , mais lorsque les anges de la mort viendront recueillir leur âme, ils leur demanderont : «Où sont donc ceux que vous invoquiez en dehors de Dieu?» Et ils répondront : «Ils nous ont bel et bien abandonnés», témoignant ainsi contre eux-mêmes qu'ils étaient infidèles.
7.38. Et Dieu leur dira alors : «Allez rejoindre en Enfer les générations de djinns et d'hommes qui vous ont précédés !» Et chaque fois qu'une communauté y pénétrera, elle maudira son aînée, jusqu'au moment où elles seront toutes réunies. Alors la dernière entrée dira de la première arrivée : «Voilà, Seigneur, ceux qui nous ont égarés ! Double donc leur châtiment par le feu !» Le Seigneur répondra : «À chacun de vous sera infligé un double châtiment, mais vous ne le saviez pas jusqu'à présent !»
7.39. Et la première fournée dira aux derniers arrivés : «Vous ne valez guère mieux que nous. Goûtez donc le supplice que vous avez mérité par vos crimes !»
7.40. Ceux qui traitent Nos signes de mensonges et s'en détournent avec dédain, ceux-là ne verront jamais s'ouvrir devant eux les portes du Ciel ni n'auront accès au Paradis que quand le chameau aura traversé le chas d'une aiguille ! C'est ainsi que Nous rétribuons les criminels
7.41. qui auront pour lit le brasier de l'Enfer et pour couverture des flammes ardentes. C'est ainsi que Nous rétribuons les injustes.

7.44. Et les habitants du Paradis crieront aux habitants de l'Enfer : «Voilà que se réalise pour nous la promesse de notre Seigneur ! Et celle qu'Il vous a faite se réalise-t-elle?» – «C'est fait !», répondront-ils. Un crieur proclamera alors au milieu d'eux : «Que la malédiction de Dieu s'abatte sur les coupables,
7.45. qui détournaient leurs semblables de la Voie de leur Seigneur, voulant la rendre tortueuse, et qui ne croyaient pas à la vie future !»


7.50. Et les hôtes de l'Enfer crieront aux hôtes du Paradis : «Répandez sur nous un peu d'eau ou un peu de ces biens que Dieu vous a accordés !» – «En vérité, leur répondront les bienheureux, Dieu a interdit l'un et l'autre aux impies
7.51. qui faisaient de leur religion un jeu et un divertissement, et qui se laissaient séduire par les plaisirs éphémères de la vie terrestre.» Ceux-là, Nous les oublierons en ce jour, comme ils en ont eux-mêmes oublié l'avènement, et ont refusé de croire à Nos enseignements.

7.53. (...) Ainsi, ils auront été les artisans de leur propre perte et les divinités qu'ils inventaient se seront à jamais évanouies !

7.64. Mais ils le traitèrent de menteur. Nous le sauvâmes ainsi que ceux qui étaient avec lui sur l'arche, et Nous fîmes engloutir ceux qui traitaient Nos signes de mensonges. C'était un vrai peuple d'aveugles !

7.72. Nous le sauvâmes alors, ainsi que ceux qui le suivaient, par un effet de Notre grâce, et exterminâmes ceux qui avaient traité Nos signes de mensonges et refusé de croire.

7.90. Et les négateurs parmi les notables de son peuple dirent : «Si vous suivez Shu`ayb, vous êtes assurément perdants.»
7.91. Alors un violent trembleme

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2012

Un petit tour en Israël...

http://www.israel-flash.com/2012/12/abbas-le-nouveau-logo-du-fatah-symbolise-la-destruction-de-letat-disrael/

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2012

Vous m'emmenez faire un petit tour en Israël? Chouette! On sera sous la couette?

Écrit par : Mufti | 14/12/2012

Là!

http://blog.sami-aldeeb.com/category/sexualite/

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2012

Oui mais il te faut suivre les conseils!!


http://3ilm.char3i.over-blog.com/article-la-femme-qui-ote-ses-habits-en-dehors-de-chez-son-mari-112867536.html

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2012

J'ai le plaisir de vous informer que je donnerai le 18 décembre 2012 à Delémont une conférence sur le Printemps arabe: avenir des droits de l'homme et islam. Venez nombreux et informez vos proches et amis:

Lieu: Musée jurassien d'art et d'histoire de Delémont
Organisateur: Universitaire populaire jurasienne
Date: 18 décembre, à 20h00
Prix Fr. 15.- (membre UP Fr. 10.-)
.
Le Centre de droit arabe et musulman est à votre disposition pour des consultations juridiques concernant le droit arabe et musulman et les mariages mixtes, des traductions de l'arabe et en arabe, des conférences et des cours.

.

Je vous signale une série d'ouvrages que j'ai écrits et que vous pouvez commander en cliquant sur le titre:

Le Coran: texte arabe et traduction française par ordre chronologique selon l'Azhar avec renvoi aux variantes, aux abrogations et aux écrits juifs et chrétiens

Introduction au droit musulman: Fondements, sources et principes

Introduction au droit arabe: droit de la famille et des successions, droit pénal, droit médical, droit socio-économique

Introduzione al diritto musulmano: Fondamenti, fonti e principi

Projets de constitutions islamiques et déclarations des droits de l'homme: dans le monde arabo-musulman

Manuel de droit musulman et arabe

Mariages mixtes avec des musulmans: Cas de la Suisse (avec modèle de contrat en six langues)

Gemischte Ehen mit Muslimen: die Schweiz betreffend (mit Mustervertrag in sechs Sprachen)

Matrimoni misti con musulmani: Caso della Svizzera (con modello di contratto in sei lingue)

Casamientos mixtos con musulmanes: Caso de Suiza (con modelo de contrato en seis lenguas)

Les musulmans en Occident entre droits et devoirs

Muslims in the West caught between rights and duties

Avenir des musulmans en Occident: cas de la Suisse

Avvenire dei musulmani in Occidente: caso della Svizzera

Circoncision masculine et féminine: Débat religieux, médical, social et juridique

Circoncision: Le complot du silence

Male and female circumcision: Religious, medical, social and legal debate

Male and female circumcision among Jews, Christians and Muslims (Arabic: ختان الذكور والإناث عند اليهود والمسيحيين والمسلمين)

Il Diritto Di Famiglia Nel Mondo Arabo:Costanti E Sfide

Non-musulmans en pays d'Islam: cas de l'Egypte

Les successions en droit musulman: cas de l'Egypte: présentation, versets coraniques et dispositions légales

Le contrat d'entreprise en droit arabe: cas de l'Égypte: avec les dispositions des

principaux codes arabes en différentes langues

Cimetière musulman en Occident: Normes juives, chrétiennes et musulmanes

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2012

En fait c'est Sami Aldeeb qui donnera une conférence le 18 Décembre 2012 au musée jurassien d'art de Delémont.

Tu iras la chocotte?

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2012

@Adrien Faure:

La personne qui usurpe l'identité de Pierre NOËL est véritablement un malade mental, genre schizophrène.

C'est bizarre, je pense immédiatement à quelqu'un....

Écrit par : JMC | 14/12/2012

@JMC

Selon vous c'est qui le faux et le vrai? Et à qui vous pensez?

Écrit par : Dave | 14/12/2012

@jmc, moi aussi

Écrit par : briand | 14/12/2012

Merci pour les commentaires qui vont dans le bon sens.

Tiens, moi également mais j'hésite entre trois...

Pour ce qui me concerne je suis le seul à faire allusion à Mr Cornu qui peut prouver que je l'ai bien eu au téléphone en d'autres temps, pour le même sujet.

C'est dommage que le détenteur du blog ne supprime pas les commentaire dès qu'il a l'information de la personne concernée? C'est bizarre comme comportement pour quelqu'un que je pensais engagé, sérieux même si je ne partage pas ses points de vues.

Enfin, j'ai autre chose à faire de plus intéressant que de perdre mon temps à cela. Si cette personne veut me faire taire c'est raté au contraire, ça me donne de l'énergie pour défendre la Liberté d'expression.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2012

T'es un dérangé Pierre Noël, tu devrais aller consulter.

Écrit par : Marc | 14/12/2012

Pierre Noël@ Il y a une solution : créez votre blog, dont vous contrôlerez les commentaires.
http://seulslespoissonsvivantsremontentlecourant.blog.tdg.ch/

Écrit par : Géo | 14/12/2012

Géo vous vous grandissez avec ce genre de conseil.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2012

Les commentaires sont fermés.