06/10/2012

Vive le gouvernement monocolore de gauche !

Article paru dans le mensuel "Pages de gauche" (octobre)

Le 4 novembre prochain, les citoyen-ne-s habitant en Ville de Genève seront appelés à se rendre aux urnes pour l'élection complémentaire du Conseil Administratif (CA). Ils et elles auront le choix entre un candidat PDC soutenu par le PLR, un candidat UDC soutenu par le MCG, et un candidat du Parti du Travail soutenu par la Jeunesse Socialiste, Salika Wenger.

Si Mme Wenger était élue, elle rejoindrait le CA actuel composé de deux socialistes, d'une Verte, et d'un membre de Solidarités.

A cette idée, des voix sont montés de droite comme de gauche pour appeler à la modération afin d'éviter de se retrouver avec un 
gouvernement monocolore.
Ainsi selon elles, un gouvernement composé de membres de quatre partis différents se réduirait à une seule couleur politique et idéologique.
Bien évidemment dans ce cas autant que les composantes de l'Alternative fusionnent, si elles sont si chromatiquement identiques !

Ce qui est incroyable, c'est de prétendre qu'un parti serait lui-même monochrome, alors qu'il est bien connu que l'on y trouve un grand nombre de tendances diverses et variées formant des ailes et des mouvements internes.

Mais ce qui encore plus incroyable, c'est d'entendre à gauche certain-ne-s dire que les citoyen-ne-s de droite ont le droit d'être représentés.
Cette conception consensuelle et compromissionnaire de la démocratie fait abstraction des rapports de classe en politique : les partis de droite ne sont en effet que les émanations des intérêts de classe qu'ils défendent.
Autrement dit, penser que la droite a sa place dans un gouvernement aux côtés de la gauche, c'est croire que les classes dominantes ont toute légitimité à être au pouvoir politique, et c'est par conséquent nier l'essence même du projet socialiste qui consiste en la réalisation de la société sans classe, où toute domination de classe aura disparu.

Le 4 novembre donc, la gauche devra prendre ses responsabilités politiques et idéologiques, et élire Salika Wenger à l'exécutif de la Ville de Genève, car davantage de pouvoir pour la gauche, c'est davantage d'opportunités pour améliorer la vie de la population.

21:21 Publié dans élection Conseil Administratif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Si les gouvernements de gauche amélioraient la vie des peuples, cela se saurait depuis longtemps.

Écrit par : Michèle Roullet | 06/10/2012

Michèle Roullet, et pourtant le CA de gauche de la Ville de Genève a un bon bilan ! :)

Écrit par : Adrien Faure | 06/10/2012

Un peu de profondeur dans la réflexion historique devrait vous rappeler que lorsque la droite et le centre avaient obtenu la majorité absolue des sièges du conseil d'état, la gauche, toutes tendances confondues, avait pleurniché quatre ans durant... On se demande bien, dès lors, pourquoi ce serait mieux avec une gauche certes pas monocolore, mais sectaire, dogmatique et revancharde...

Écrit par : Déblogueur | 07/10/2012

@Adrien serait-ce que la giffle imposée aux socialistes en un certains canton Romand vous effraye? Celle -ci marinait depuis 2000 il était temps de montrer ¨à ceux qui spéculent sur le dos des plus âgés en espérant leur faire prendre des vessies pour des lanternes que ce temps là était caduque désormais
.Les femmes restées soumises plus de 60 ans ont repris le flambeau des disparus qui eux après avoir servi à l'époque du Général Guisan n'auraient jamais accepter de voir le peuple obligé d'effectuer un service publique pour supplér aux manques des caisses communales tout en continuant de payer des impots et des surtaxes en tous genres
Voyez le silence de plus de 60 ans aide à ouvrir les yeux sur le monde des sombres manipulateurs entourant notre pays et qui par là même arrivent grâce à internet à en manipuler d'autres.Alors Basta à la comédie car beaucoup de politiciens sont acteurs de théatre!et d'autres tellement jaloux enviant leurs prestations s'imaginent sans doute pouvoir transformer en bêtes de scène les citoyens .Faut pas rêver non plus!
bon dimanche pour vous Adrien

Écrit par : lovsmeralda | 07/10/2012

Attention tout de même avec cet argument, "il est incroyable que des gens de gauche disent que la droite à le droit d'être représentée"...
Dans un canton sociologiquement à droite, vous risqueriez de recevoir un sérieux retour de baton...

Écrit par : Prudence | 07/10/2012

plutôt voir Salika Wenger investir son gauchisme dans le futur des jeunes de gauche et de la société de son pays d'origine qui en a cruellement besoin, que l'incruster davantage dans le système politique de Genève, déjà noyé dans une pléthore de carriéristes nourris au clientélisme et copinages.

Écrit par : Pierre à feu | 07/10/2012

Les commentaires sont fermés.