20/06/2012

Schématisation des modèles socio-économiques & idéologiques

Schématisation des modèles socio-économiques & idéologiques


1. Modèle de propriété des moyens de production

- Capitalisme : propriété privée des moyens de production

- Collectivisme : propriété collective des moyens de production

- Autogestion collectiviste : propriété collective des moyens de production autogérée

- Autogestion individualiste : propriété privée des moyens de production autogérée

Détermine le mode de distribution des richesses produites.

2. Mécanisme de détermination de la production et des échanges

- Économie de marché :
L'agrégation des demandes individuelles déterminent l'offre.
L'agrégation des offres individuelles déterminent la demande.
Économie des flux et des échanges.

- Économie planifiée :
La consommation est déterminée collectivement selon les besoins et les envies agrégées des individus.
La production est déterminée collectivement en fonction de la détermination de la consommation collective.
Économie de la planification de la production.

Détermine l'allocation des ressources.

Modèles socio-économiques et idéologiques.png

Notes

La démocratie ou le totalitarisme n'est pas inhérent aux modèles socio-économiques, mais la définition de la démocratie ou du totalitarisme fluctue selon le modèle en question.

Aucun modèle n'est absolu dans sa mise en application réelle. Chaque modèle aura tendance à une certaine mixité, soit des modes de propriété, soit des modes de détermination de la production. 

La centralisation ou la décentralisation est davantage maximisée selon le modèle, néanmoins l'une et l'autre forment des sous-modèles dans l'application d'un modèle socio-économique.

Le « capitalisme d'Etat » dénomme la forme de régime politique et économique que prend le collectivisme sous sa forme non démocratique, lorsque la propriété étatique ne correspond pas à la propriété collective réelle, mais à une propriété de classe minoritaire au pouvoir.

Le socialisme que je défends (ce que j'ai appelé néo-socialisme dans mes précédents écrits) prend la forme d'un collectivisme mixte autogestionnaire. 

 

19:31 Publié dans Modes d'organisation socio-économique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : capitalisme, collectivisme, idéologies, planification, marché | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Cher Adrien,

Il convient de vous renvoyer à vos dictionnaires... Car la définition de schmématique, "qui va à l'essentiel", contient aussi la tonalité "qui simplifie à l'excès". C'est cette dernière qu caractérise vos utopies blogoshériques!

Je comprends le côté rassurant que peuvent avoir vos simplifications. Mais de grâce, acceptez l'idée que la politique n'est pas une science, et que si des "démonstrations empiriques" peuvent être constatées ici où là, elle ne peuvent être systématiquement répliquées à l'identique ailleurs, ou à d'autres moments de l'histoire.

Ainsi par exemple n'existe-t-il aucune preuve ou démonstration empirique durable du fait que le néo-socialisme ("collectivisme mixte autogestionnaire") que vous préconisez comme remède aux maux actuels de la société n'ait jamais fonctionné nulle part - à l'exception certes notoire des neurones de quelques agités du bocal.

Il fait chaud ces derniers jours, ce doit être cela.

Bonne journée!

Écrit par : Déblogueur | 21/06/2012

"à l'exception certes notoire des neurones de quelques agités du bocal.

Il fait chaud ces derniers jours, ce doit être cela."

Visiblement, il parle de sa propre personne le "Déblogueur". Il devrait plutôt utiliser comme pseudo "Acarîatre". Cela serait bien plus approprié.

Écrit par : Amiel | 21/06/2012

Amiel, défenseur du faible et de l'opprimé, toujours aussi vindicatif et désagréable. Et en plus, il manque totalement d'humour. Bouh, le vilain! Et pis en plus, il connait pas l'orthographe... Bouh bouh bouh, l'inculte acariâtre!

Écrit par : Déblogueur | 21/06/2012

Déblogueur, mes exemples empiriques sont toujours les mêmes : la commune de Marinaleda en Espagne, le Vénézuela chavezien, la Bolivie moralesienne, ou l'Espagne pré-franquiste du milieu des années 30.

Écrit par : Adrien Faure | 21/06/2012

Cher Adrien:

On pourrait ajouter la commune de Paris à votre liste qui, malgré tout, est très courte. La commune de Marinaleda ne concerne que 2,700 âmes. Quant au Venezuela chavezien, je n'ai pas compris si vous plaisantiez ou non... S'il suffit de manifester quelque rodomontades anti impérialistes pour être un néo socialiste... Bref, tout cela n'est pas véritablement convaincant.

Mais ce qui est le plus inquiétant c'est le réductionnisme schématique de votre pensée.

Écrit par : Déblogueur | 22/06/2012

"Mais ce qui est le plus inquiétant c'est le réductionnisme schématique de votre pensée."

Visiblement (encore) (comme d'hab), Acariâtre parle encore de sa propre personne.

Écrit par : Amiel | 22/06/2012

Déblogueur, vous devriez étudier l'évolution du modèle socio-économique vénézuélien ces dernières années, les progrès sont stupéfiants, et Chavez met en place une politique réellement socialiste. C'est enthousiasmant.

Il ne s'agit pas de réductionnisme schématique, mais de réaliser des idéaux-types wébériens, utiles comme outils de réflexion généraux.

Écrit par : Adrien Faure | 23/06/2012

@ Amiel: vous êtes stupéfiant. Je vous souflette, vous provoque en défi, ce demain à l'aube. Je vous estourbirai et renverrai le freluquet que vous êtes à votre mère, qui devra parfaire votre éducation!

Écrit par : Déblogueur | 24/06/2012

Les commentaires sont fermés.