23/05/2012

Editorial One FM : Les jeunes et la politique

Mon éditorial sur One FM de ce matin : Les jeunes et la politique

C'est la crise.

L'austérité, épidémie néolibérale, ravage les pays du sud de l'Europe.
En Grèce, elle jette de plus en plus de gens dans une précarité intolérable.
Mais l'austérité n'est pas une fatalité et les peuples s'indignent et se révoltent, renversant leurs gouvernements.
On assiste au grand retour de l'espoir, au grand retour d'une gauche capable de faire face au grand capital.

En Suisse aussi l'indignation et la révolte couvent.
900 000 pauvres, dont 400 000 working poor, sont là pour nous rappeler la réalité inégalitaire de notre société contemporaine.
A Genève, les 18% de Genevois ne pouvant accéder à des soins de santé subissent de plein fouet l'inégalité de notre système capitaliste.

Alors de quoi avons-nous besoin pour dépasser cette crise ?

Nous n'avons pas besoin de nouveaux gestionnaires sans imagination, nous n'avons pas besoin de nouveaux inventeurs de gadget futile, nous n'avons pas besoin de nouveaux businessmen charitables.

Non.

Nous avons besoin d'une nouvelle génération de gauche, d'une nouvelle génération qui soit capable de penser une époque révolutionnaire de façon révolutionnaire.
La jeunesse, force d'espérance et de changement, peut et doit transformer la société afin de construire un monde plus juste, plus égalitaire, et plus heureux.

Pour cela, la jeunesse doit se mobiliser, et doit s'engager en politique, notamment en allant voter pour Anne-Emery Torracinta le 17 juin prochain.

16:48 Publié dans Jeunesse et engagement | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : jeunesse, engagement, politique | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

J'ai beaucoup aimé. Surtout la chute, inattendue et particulièrement comique :

Nous avons besoin d'une révolution... votez Anne-Emery Torracinta !

C'est presque aussi drôle que les contorsions de l'autre duo comique du moment, Fuchs et Souaille, qui veulent faire passer Pierre Maudet pour un visionnaire.

Écrit par : Carlos | 23/05/2012

Perso, lire ou entendre des diatribes anti-capitalistes sur des média libéraux (au sens économique du terme) que sont la TdG ou One FM, ça me fait doucement rigoler. Comment on appel ça déjà ? Ah oui, cracher dans la soupe.

Écrit par : Bob | 23/05/2012

Carlos, il faut savoir y aller progressivement : )
D'abord l'élection d'Anne-Emery Torracinta, puis une majorité de gauche au Grand Conseil, ensuite on verra ;)

Écrit par : Adrien Faure | 23/05/2012

Bob, je ne comprends pas votre commentaire.
Je veux dire, ces médias touchent beaucoup de monde, c'est donc une bonne occasion de faire passer mes idées et celles de mon parti.

Écrit par : Adrien Faure | 23/05/2012

Notez que la commissure des lèvres d'Anne-Emery Torracinta tombe vers le bas : dédain mépris

Écrit par : kangourou | 23/05/2012

"D'abord l'élection d'Anne-Emery Torracinta, puis une majorité de gauche au Grand Conseil, ensuite on verra"

C'est vrai, il faut faire les choses dans l'ordre : d'abord l'élection complémentaire, puis la majorité. Ensuite, vous aurez les mains libres et les coudées franches pour passer aux choses sérieuses, une réécriture complète du règlement de la buvette du grand conseil. On va voir ce qu'on va voir !

Écrit par : Carlos | 23/05/2012

Oh Carlos, lisez le programme de PS avant de prétendre qu'il se résume à cela!

http://www.ps-ge.ch/Canton/GE/Canton/PS-Genevois/Nos-projets/Projets-politiques/Programme-2009-2013-du-PS-genevois

Écrit par : Adrien Faure | 23/05/2012

Sauf que, ces média existent grâce à une économie de marché (capitalisme). Si ce type d'économie n'existait pas, vous ne pourriez donc pas vous exprimer sur ce blog. C'est assez ambivalent comme position.

Écrit par : Bob | 09/06/2012

Ridicule Bob !
Les médias existent aussi dans un système socialiste !

Écrit par : Adrien Faure | 11/06/2012

Les commentaires sont fermés.