03/02/2012

De la disparition de l'ancienne bourgeoisie

 

De la disparition de l'ancienne bourgeoisie



Hypothèse théorique


La mondialisation économique (le développement de la concurrence mondiale) et l'apparition des nouvelles technologies de l'information et de la communication brise l'assise économique de l'ancienne bourgeoisie et la pousse dans les rangs des classes moyennes en l'appauvrissant.

Les nouveaux riches qui prennent leur place dans la domination de classe sont décadents, car ils sont les fruits de l'ethos consumériste, et matérialiste de leur temps, et n'ont plus les limites morales de l'ancienne bourgeoisie, ni leur culture de la modération (l'ethos protestant chez Weber).

De la domination de cette nouvelle classe décadente naît une radicalisation idéologique : le néolibéralisme.

L'appauvrissement de l'ancienne bourgeoisie, encore détentrices d'importants capitaux culturels, sociaux, et symboliques, provoque l'apparition dans ses membres d'une nouvelle génération d'intellectuels anticapitalistes frustrés de leur échec économique familial.

Ainsi l'évolution du mode de production capitaliste produit-il naturellement, par les conséquences de la loi de la concurrence, son antithèse potentielle à même de le dépasser.



18:25 Publié dans ancienne bourgeoisie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : ancienne bourgeoisie | |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | | Adrien Faure |  del.icio.us | Digg! Digg